Abonnez-vous pour 1€

Virton assigne l'Union belge et la Pro League en référé pour obtenir le report des championnats

Virton assigne l'Union belge et la Pro League en référé pour obtenir le report des championnats

Condamné à évoluer en D2 ACFF la saison prochaine, l’Excelsior Virton compte bien ne pas se laisser faire. Se basant sur un avis de l’Autorité Belge de la Concurrence disant que certaines dispositions du règlement de la licence de l’Union belge violent le droit à la concurrence, le club gaumais avait de nouveau saisi la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport il y a deux semaines d’ici. L’audience est prévue le 4 août mais le verdict pourrait être connu seulement quelques jours plus tard. En attendant, Virton avait sollicité une demande provisoire d’inscription en D1A ou D1B mais cela lui avait été refusé.

Une astreinte de 5 millions

L’Excelsior a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et vient d’assigner l’Union belge et la Pro League en référé auprès du Tribunal de première instance de Bruxelles afin de lui demander, ni plus ni moins, que le début des compétitions de D1A, D1B, Nationale 1, D2 ACFF et Coupe de Belgique (soit les compétitions auxquelles les Luxembourgeois pourraient participer) soit suspendu jusqu’à ce que la CBAS et la Cour d’Appel de Bruxelles aient prononcé leur décision.

Et ce n’est pas tout. « Le RE Virton demande que cette interdiction de démarrer les compétitions soit prononcée sous peine d’une astreinte de 5 millions d’euros par journée de compétition qui serait jouée en violation de l’ordonnance du juge des référés », ajoute le club dans son communiqué publié ce vendredi en début de soirée. Une somme colossale que Virton justifie par ceci. « Il y a quelques années, l’URBSFA et la Pro League n’avaient pas respecté une décision de justice obtenue par le KAS Eupen, malgré une astreinte de 500.000 euros. Il est donc justifié d’imposer un montant d’astreinte plus dissuasif afin d’assurer cette fois le respect de la décision de justice. »

Malgré l’apport de son mécène luxembourgeois Flavio Becca, on doit tout de même rappeler que l’Excelsior Virton connaît de grosses difficultés financières cette saison. Plusieurs fois, il y a eu des retards de paiement et les joueurs avaient même fait grève en janvier dernier.

Moris doit payer 460.000€!

Des joueurs (toujours sans nouvelle quant à une éventuelle reprise des entraînements) qui tentent pour la plupart de trouver un nouveau port d’attache étant donné la situation plus que délicate des « Vert et Blanc ». Mais, là aussi la direction ne veut pas se laisser marcher sur les pieds et compte bien faire valoir ses droits. « Le RE Virton a mandaté ses avocats afin que toutes les actions nécessaires et utiles soient entamées en vue d’obtenir des joueurs et des clubs concernés les indemnités légalement prévues pour rupture injustifiée de contrat de travail. Ces montants sont donc réclamés aux joueurs mais aussi aux clubs qui les engagent, pour tierce complicité. À titre d’exemple, un montant d’environ 460.000 euros est réclamé à Anthony Moris (NDLR : le gardien, ancien joueur du Standard, qui pourrait signer à l’Union Saint-Gilloise, comme ses équipiers Loïc Lapoussin et Guillaume François). » Une somme colossale.

Enfin, Virton demande aussi la suspension du match, à rejouer, face au Beerschot prévu le 26 juillet.

Bref, voilà encore nouvel épisode dont le football belge se serait bien passé.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo