Abonnez-vous à -50%

Avec l’affluence des touristes, La Roche, Bouillon et Durbuy sont au bord de l’implosion: «Nous sommes dépassés»

Avec l’affluence des touristes, La Roche, Bouillon et Durbuy sont au bord de l’implosion: «Nous sommes dépassés»
News/DR

Il y a quelques semaines encore, les villes touristiques s’en allaient brûler un cierge avec l’espoir de voir revenir vers elles curieux et épicuriens. Vidées de leurs touristes, La Roche-en-Ardenne, Durbuy ou encore Bouillon se demandaient alors à quelle sauce elles allaient être mangées cet été.

Un mois plus tard, un seul constat : le succès de foule dépasse toutes les espérances. Ce week-end, les trois villes étaient noires de monde. Après avoir mangé leur pain noir, les voilà gavées. Une situation qui devient préoccupante selon les bourgmestres des trois villes.

« Nous sommes dépassés », confie Patrick Adam, le bourgmestre de Bouillon.

« Cela devient difficile » : même son de cloche du côté de Guy Gilloteau, bourgmestre de La Roche-en-Ardenne.

Notre sélection vidéo