Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Les nouvelles sectes qui menacent la Belgique

Néopentecôtisme : lors de la quête, les personnes sont en transe. Quelqu’un hurle qu’il va mettre une grosse somme...
Néopentecôtisme : lors de la quête, les personnes sont en transe. Quelqu’un hurle qu’il va mettre une grosse somme... - Reporters

« L’émergence des mouvements néopentecôtistes nous inquiète », lance Kerstine Vanderput, la nouvelle directrice du Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN). « On les retrouve à Bruxelles mais également dans toutes les grandes villes de Wallonie où des communautés africaines – qu’elles soient d’origine anglophone ou francophone – se sont organisées. Dans une moindre mesure, il y a aussi des communautés lusophones qui proviennent du Brésil et de manière très réduite des communautés originaires des pays de l’Est. Et si vous me posez la question de savoir si ce phénomène se limite à ces communautés, ma réponse est non », ajoute la spécialiste.

Organisés autour d’une ou deux personnes charismatiques, ces mouvements néopentecôtistes ont tendance à essaimer. Dès qu’ils atteignent un certain nombre d’adeptes, le bras droit du mouvement crée une organisation à son tour. Le principal danger qui guette les fidèles est l’extorsion de fonds.

> Promesses de miracles… beaucoup de pratiques et dérives sont effrayantes

> D’autres mouvements se créent, notamment via la santé, le bien-être

> Certaines de ces organisations utilisent parfois même l’aide scolaire pour recruter et manipuler les personnes.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo