Abonnez-vous pour 1€

Depuis 10 ans, Stephanie vit dans une maison avec des problèmes d’humidité: pendant le confinement, des champignons ont même poussé dans sa douche

Photos
Photo d’illustration
Photo d’illustration - 123RF

Les problèmes d’humidité de l’appartement de Stephanie Clark étaient connus depuis longtemps. « J’avais parlé de la grave moisissure et de l’humidité de ma maison avec la société Hyde Housing. Mais pendant plus d’une décennie, rien n’a été fait », explique la Britannique au journal The Mirror. Sans réelle solution, la dame de 52 ans avait donc poursuivi la société devant les tribunaux en 2018.

En 2019, Stephanie avait obtenu gain de cause en recevant près de 5.500 euros de dédommagements et la promesse de travaux dans sa maison. Sauf qu’un an après le procès, rien n’a encore été fait. La faute au coronavirus et au confinement. Souffrant d’une maladie pulmonaire, la quinquagénaire voulait éviter tout risque d’infection. « On m’a offert la possibilité de déménager dans un petit appartement le temps des réparations. Cependant, je me sens extrêmement anxieuse à l’idée d’aller dans une autre propriété étant donné la situation actuelle, car on m’a dit que je devrais me protéger pendant le confinement ».

Reste que pendant le confinement, Stephanie a dû vivre dans une maison si humide que des champignons ont même commencé à pousser dans sa salle de bain. De son côté, la société de logement a affirmé qu’elle était déterminée à régler le problème « le plus rapidement possible ».

Notre sélection vidéo