Non, le V12 n’est pas mort !

Non, le V12 n’est pas mort !

La future supercar T.50 est le bébé de l’ingénieur Gordon Murray. Ce nom ne vous dit rien ? Il s’agit du papa de la McLaren F1 Road Car née en 1993. À l’époque, elle était considérée comme la supercar ultime. Aujourd’hui encore, avec sa vitesse de pointe de 391 km/h, elle est admirée par tous les passionnés d’automobile.

La plume de l’auto actuelle ?

Mais revenons-en à son nouveau jouet : la T.50, dont les caractéristiques du moteur ont été dévoilées. Sous le capot, on retrouvera un V12 Cosworth de 3,9 litres, de quoi enthousiasmer, à nouveau, tous les mordus d’automobile. Ère moderne oblige, celui-ci passera par l’hybridation (légère). Malgré l’ajout d’un système électrique de 48V (qui augmentera temporairement la puissance de 50ch), la Gordon Murray T.50 pèsera moins d’une tonne. Un exploit, surtout avec un gros V12 placé en position centrale arrière ! Et la puissance dans tout ça ? Elle atteindra 663 chevaux à… 11.500 tr/min ! Cela peut paraître peu, mais le régime moteur se montre au contraire très élevé. Bref, avec son rapport poids/puissance, cette supercar s’approche du monde de la moto, plus que celui de la voiture de route…

Sa présentation officielle aura lieu le 4 août prochain.

Notre sélection vidéo