Abonnez-vous pour 1€

Yves Coppieters sur le rebond du Covid-19: «Je pense que c’est une question de temps, les grandes villes belges seront dans le cas d’Anvers sous peu»

Vidéos
Yves Coppieters sur le rebond du Covid-19: «Je pense que c’est une question de temps, les grandes villes belges seront dans le cas d’Anvers sous peu»

Pourquoi Anvers est-elle si durement touchée ? « Une des explications se trouve tout d’abord dans la différence de densité de la population, qui est très importante à Anvers », explique Yves Coppieters à la DH. « Le trafic international, qui a toujours été important au nord du pays, a joué un rôle dans la situation actuelle. La population y est également très jeune, et donc moins soumise par le testing. De plus, il y a des communautés qui sont particulièrement touchées de par leur comportement et dû au fait qu’ils sont revenus de zones à forte transmission. »

Le « modèle » anversois va-t-il se répéter dans d’autres grandes villes du pays ? C’est bien possible, selon l’épidémiologiste, mais pas de panique toutefois. « Je pense que c’est une question de temps. Les grandes villes belges seront dans le cas d’Anvers sous peu, et ce n’est pas forcément dramatique, même si Anvers a perdu le contrôle de la chaîne de transmission et c’est ce qu’il faut éviter. Si la situation est davantage maîtrisée, la hausse peut être sous contrôle. Tant qu’on identifie les chaînes et le suivi de contact, il n’y a pas de raison qu’on perde le contrôle. Au vu de la densité en Belgique, les grandes villes suivront. Il sera primordial de conserver les cordons sanitaires autour des différents foyers », explique-t-il encore.

Notre sélection vidéo