Abonnez-vous pour 1€

Ruud Vormer est confiant: «Même sans public, nous pouvons mettre l’Antwerp sous pression»

Ruud Vormer
Ruud Vormer - Photo News

« C’est quand même une finale de coupe», a expliqué Vormer. «C’est un trophée. Bien sûr, l’ambiance qui l’entoure est différente. Mais le fait qu’il n’y aura pas de public n’est pas une excuse. Nous nous sommes bien entraînés, nous avons joué de bons matchs d’entraînement contre des adversaires forts, comme le Beerschot et Malines par exemple.»

«Je m’attends à ce que même sans public, nous puissions mettre l’Antwerp sous pression. J’espère que mes équipiers feront preuve de suffisamment d’agressivité. Un public aide à cela, mais cela doit venir de toi à la fin.»

Vormer ne se soucie pas du rôle de favori attribué au Club. «Je comprends que l’Antwerp aime se glisser dans le rôle d’outsider, mais je ne regarde pas à cela. Seul le Club compte. Bien sûr, cela aide que notre équipe joue ensemble depuis longtemps, mais beaucoup de choses peuvent se passer demain. Nous devons être prêts à tous les scénarios.»

Le Néerlandais retrouvera une vieille connaissance sur le banc de l’Antwerp, Ivan Leko, qui a remporté le titre avec Bruges en 2018. «J’ai parlé à Ivan il y a deux mois», a confié Vormer. «Il était également très impatient. Bien sûr, c’est toujours spécial de jouer contre un ancien entraîneur.»

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo