Abonnez-vous pour 1€

Philippe Clément après la défaite du FC Bruges face à l’Antwerp: «En première mi-temps, je n’ai pas reconnu mes joueurs»

Philippe Clément après la défaite du FC Bruges face à l’Antwerp: «En première mi-temps, je n’ai pas reconnu mes joueurs»
Photo News

Alors qu’il rêvait de savourer un doublé historique en fin de soirée, Philippe Clément avait plutôt la tête des mauvais jours. « Notre première mi-temps a été catastrophique, a expliqué l’entraîneur des Brugeois. Il n’y avait pas de furia, pas d’envie, très peu de combinaisons et de trop nombreuses erreurs qui ont favorisé les contre-attaques anversoises. À la mi-temps, j’étais fâché et déçu parce que je n’ai pas tout simplement pas reconnu mes joueurs. Si je le suis encore, je trouve qu’il y a eu du mieux après le repos, où on a enfin osé créer le danger avec des combinaisons qui n’ont malheureusement pas abouti. Mais il faut avoir l’honnêteté de féliciter l’Antwerp, qui a mérité son succès. Nous, on a peut-être commis l’erreur de ne penser qu’à cette finale depuis des semaines voire des mois. Alors qu’on aurait dû être à 200 %, on a à peu près tout raté pendant toute la première mi-temps. Forcément, cela se paie cash ! »

Ruud Vormer ne se cherchait lui non plus pas de fausses excuses. «  Je pense qu’on a disputé une première mi-temps super mauvaise, il ne faut pas chercher plus loin ! Même si la deuxième fut un peu meilleure, ce ne fut pas suffisant. Il n’y avait pas assez de tempo, on a procédé avec beaucoup trop de longs ballons. Nous n’avons rien créé, les courses n’étaient pas bonnes tout a été de travers avant le repos. On a de nouveau perdu une finale mais il faut remettre directement l’ouvrage sur le métier parce qu’il y a un match difficile qui nous attend contre Charleroi, le week-end prochain. »

Guère meilleur que son capitaine, Brandon Mechele regrettait surtout une « occasion manquée de réussir un doublé derrière le Club court depuis tant d’années ». Quant à Clinton Mata, il se montrait fataliste. «  En première mi-temps, il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain, expliquait-il. La réaction a été réelle après le repos. Après, peut-on dire que nous ne sommes pas prêts pour le championnat ? Je ne le sais pas. On a connu un jour sans particulièrement embêtant vu qu’il s’agissait d’une finale. Il faudra en tirer les conséquences pour aborder la reprise dans de meilleures dispositions. »

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo