Abonnez-vous pour 1€

De passage en «zone orange»? Les Affaires étrangères clarifient la situation!

De passage en «zone orange»? Les Affaires étrangères clarifient la situation!
Belga

Les voyages ne sont désormais plus possibles dans plusieurs villes et régions d’Europe, indique le SPF Affaires étrangères, samedi, dans une mise à jour de ses recommandations aux voyageurs. Les déplacements vers la Bulgarie, qui était encore en zone orange vendredi, sont de nouveau possibles normalement, à l’exception de certaines régions. À l’inverse, Malte voit sa note dégradée et passe en zone orange.

Pour rappel, les pays en zone verte représentent des destinations possibles sans restrictions pour les voyageurs belges. La zone orange concerne les endroits dans lesquels il est possible de se rendre sous conditions – que sont la présentation d’un test au coronavirus ou la mise en quarantaine à l’arrivée sur place. Quant aux régions en zone rouge, elles sont purement et simplement inaccessibles.

Le SPF Affaires étrangères interdit ainsi les déplacements à destination des régions bulgares de Severoiztochen et Yugozapaden ; des circonscriptions, région et villes espagnoles de Navarre, Aragon, Barcelone et Lleida ; des régions roumaines du Centre, Sud-est, Sud-Munténie et Sud-Ouest Olténie ; du département français de la Mayenne ; de la ville britannique de Leicester et de la Région lémanique de Suisse.

48 heures

Bon nombre de Belges se posent dès lors une question : dois-je me mettre en quarantaine si je traverse une zone orange ? La réponse du ministère est claire : non !

En effet, comme l’explique RTL-INFO, un touriste est considéré par les Affaires étrangères comme revenant d’une telle région s’il y reste au minimum 48 heures. Vous pouvez donc très bien faire votre plein ou vos courses en zone orange.

Notre sélection vidéo