Abonnez-vous pour 1€

Une dame de 54 ans fonce sur un policier avec sa voiture dans le Carré à Liège

Une dame de 54 ans fonce sur un policier avec sa voiture dans le Carré à Liège
S.K.

La dame pourrait même faire l’objet d’une seconde citation dans le cadre du non-respect de la loi Covid-19 car elle ne portait pas le masque dans une zone où il est pourtant obligatoire.

Les faits se sont déroulés, un peu après 1heure du matin, dans la nuit de samedi à dimanche.

Les policiers liégeois en patrouille dans le Carré ont remarqué une voiture stationnée de manière irrégulière dans le piétonnier, rue Saint-Jean-en-Isle. Lorsque les policiers lui ont fait remarquer que sa voiture était mal garée, la conductrice est sortie, avec sa pizza en main et sans masque sans même jeter un regard aux policiers.

Tout bascule

Les policiers lui ont rappelé que le port du masque était obligatoire, même la nuit, dans cette zone piétonne et ont insisté pour qu’elle bouge sa voiture. C’est là que tout a basculé.

Furieuse, la quinquagénaire est remontée dans sa voiture avant d’effectuer une marche arrière brutale et d’emboutir un poteau de la Ville de Liège. Elle a ensuite enclenché la première et a pris la fuite en dépit des injonctions des policiers qui entendaient bien effectuer un contrôle d’identité plus approfondi après les dégâts causés. Un des inspecteurs de police a juste eu le temps de s’écarter pour éviter d’être percuté par la voiture de la furie.

Arrêtée à son domicile

Pour éviter une poursuite dangereuse et le risque d’un accident dans les petites rues de Liège, les policiers n’ont pas poursuivi la voiture de la fuyarde.

Grâce au numéro de plaque, ils ont gagné le domicile de la quinquagénaire qui a refusé d’ouvrir aux policiers. Sur base du flagrant délit constaté, ils ont enfoncé la porte de l’habitation de la dame qui a été emmenée et privée de liberté.

Devant le tribunal correctionnel

Dimanche matin, après une nuit en cellule, elle a été déférée au parquet de Liège. Le magistrat de garde lui a signifié qu’elle ferait l’objet, tout prochainement, d’une citation accélérée devant le tribunal correctionnel pour rébellion armée.

Un second procès-verbal a également été rédigé par les policiers de Liège pour l’absence de masque dans une zone où il est obligatoire.

Infraction à la loi Covid-19

Ce second procès-verbal sera transmis au parquet de Liège où le magistrat examinera l’opportunité de proposer une transaction pénale à la Calidifontaine. Si cette dernière refusait de la payer, elle pourrait alors être renvoyée, une seconde fois, devant le tribunal correctionnel de Liège.

Ajoutons encore que la quinquagénaire n’était pas sous influence de l’alcool ou de produits stupéfiants et qu’elle n’est pas connue de la justice.

Elle aurait pu s’éviter quelques soucis à venir si elle avait fait preuve d’un minimum de bon sens.

Notre sélection vidéo