Abonnez-vous pour 1€

Dans les coulisses du Celeval, la cellule qui fait trembler les touristes belges: c’est elle qui décide des zones «orange» ou «rouge» des vacances!

Vidéo
Dans les coulisses du Celeval, la cellule qui fait trembler les touristes belges: c’est elle qui décide des zones «orange» ou «rouge» des vacances!

Ce mardi, le Celeval se réunit en vidéoconférence. Pour la première fois, cette cellule sera présidée par Steven Van Gucht. Le porte-parole néerlandophone de Sciensano remplace Tom Auwers, le boss du SPF Santé publique, en vacances. On ne saura pas si c’est à Barcelone, en Mayenne, au bord du lac Léman au ailleurs. Ce sera certainement « ailleurs » vu que le Celeval a placé les trois premières régions en code rouge. Cela signifie qu’elles sont interdites aux Belges en vacances.

« La Belgique serait en orange et Anvers en rouge » : c’est l’avis de Steven Van Gucht

C’est le Celeval qui, la veille de la dernière conférence du CNS, avait émis des avis suite à la demande pressante de Sophie Wilmès et de son gouvernement. « Nous évaluons les risques. Ce ne sont que des avis mais ils sont généralement suivis. Soit par le Comité fédéral de Coordination (Cofeco) soit par le CNS », précise Steven Van Gucht qui a trouvé du temps, hier, de nous répondre, malgré un agenda surbooké. « On se réunit les mardis et les vendredis mais, parfois, cela peut être plus. Cela dépend des questions urgentes. On peut le décider dans la journée, par voie électronique. C’est le président qui lance les invitations. Tous nos avis sont publics et consultables sur le site info-coronavirus.be/en/celeval/ ».

Un peu moins de vingt spécialistes se réunissent au sein de cette cellule. « Qui est composée d’experts venus de différents horizons. Il n’y a pas que ceux issus du monde médical. Il y a des représentants de la police fédérale et de la protection civile qui sont consultés pour savoir si les mesures sont gérables sur le territoire. Il y a des membres de la Santé publique, de Sciensano, des experts universitaires comme Marc Van Ranst, Yves Van Laethem et Erika Vlieghe. On peut aussi inviter d’autres experts en fonction des questions abordées ». Parmi ces personnes, on trouve encore un expert en mobilité ou un biostatisticien.

L’article complet ICI

Voyages essentiels : des exceptions à la quarantaine

Notre sélection vidéo