Abonnez-vous pour 1€

Ilse Uyttersprot (CD&V) retrouvée morte: l’ancienne bourgmestre d’Alost aurait été assassinée par son conjoint (photo)

Photo
Ilse Uyttersprot (CD&V) retrouvée morte: l’ancienne bourgmestre d’Alost aurait été assassinée par son conjoint (photo)
Belga

« C’est avec consternation et incrédulité que je viens d’apprendre la mort d’Ilse Uyttersprot dans des circonstances dramatiques », a déclaré M. D’Haese à Het Laatste Nieuws. « J’ai entendu dire que l’auteur se serait rendu, mais les circonstances exactes feront l’objet d’une enquête plus approfondie par la police et le parquet dans les prochaines heures. »

Un homme s’est rendu mardi matin à la police en annonçant qu’il avait tué la femme de 53 ans. La police a en effet retrouvé ensuite le corps sans vie de l’ancienne bourgmestre, tuée dans des circonstances suspectes dans une habitation de la Meuleschettestraat.

Belga

Le suspect est un homme né en 1971 avec qui Ilse Uyttersprot était en couple depuis maintenant un an, selon les informations du Nieuwsblad. La motivation du meurtre serait donc d’ordre relationnel.

« Le parquet a désigné un juge d’instruction », a expliqué Annelies Verstraete, du parquet de Flandre-Orientale. Le laboratoire, le juge d’instruction, le parquet et le parquet général sont descendus sur les lieux, ainsi que la police judiciaire fédérale (PJF) qui mène l’enquête.

Selon le parquet, les faits ont eu lieu dans le cadre de la sphère relationnelle, mais aucune autre information n’a pu être donnée pour l’instant.

Il y a quelques années, elle avait défrayé la chronique malgré elle après avoir été filmée en situation intime avec son compagnon dans un lieu public pendant des vacances en Turquie.

Il s’agit d’un « acte non politique », selon le bourgmestre d’Alost

Le bourgmestre d’Alost Christoph D’Haese (N-VA) a réagi plein d’incrédulité à l’annonce de la mort de l’échevine et ancienne bourgmestre Ilse Uyttersprot (CD&V). « Alost est complètement abattu », a-t-il indiqué mardi à l’agence Belga. Il s’agit d’« un acte non-politique, qui s’est déroulé dans la sphère relationnelle », a-t-il ajouté. L’affaire est actuellement examinée par la police fédérale.

« Mes pensées vont à la famille et aux deux enfants, que je connais bien. Le père de ses deux enfants. Et à la mère d’Ilse », s’est exprimé D’Haese, qui souhaite limiter ses commentaires aux condoléances à la famille et aux proches.

Belga

Après la mort de Mme Uyttersprot, un suspect se serait rendu, sans plus de détails. Compte tenu du profil de la victime et du milieu politique sensible, l’enquête est examinée par la police fédérale. Après avoir interrogé le suspect, le parquet communiquera sur l’affaire mardi vers midi. L’acte n’a pas encore été qualifié de meurtre ou d’assassinat.

À la fin de l’année dernière, une querelle politique s’est intensifiée à Alost entre les partenaires de coalition, le CD&V et la N-VA, parti du bourgmestre actuel. Ilse Uyttersprot a alors perdu son poste de bourgmestre et n’a épargné d’aucune critique l’accord de gouvernance de M. D’Haese.

Les conséquences politiques de la mort de Mme Uyttersprot dans l’équipe communale n’ont pas encore été précisées.

De bourgmestre d’Alost à échevine sans compétences

L’échevine et ancienne bourgmestre CD&V d’Alost Ilse Uyttersprot a été retrouvée morte mardi dans la cité de Flandre orientale. Âgée de 53 ans, elle laisse deux fils derrière elle.

Ilse Uyttersprot fut bourgmestre de janvier 2007 à décembre 2012. Elle fut ensuite échevine et occupa un siège de députée de juin 2007 à juin 2010. Elle est la fille de Raymond Uyttersprot, ancien bourgmestre CVP de Moorsel et Alost.

Diplômée en droit de l’UGent en 1990, elle exercera le métier d’avocate au barreau de Termonde jusqu’en 1999. Entre 1996 et 1999, elle fut aussi collaboratrice au cabinet du secrétaire d’Etat Reginald Moreels où elle s’occupait de préparer les dossiers généraux et juridiques destinés au Conseil des ministres. Elle siégea aussi de 1994 à 2000 au conseil provincial de Flandre orientale.

Son dernier mandat d’échevine fut quelque peu houleux. Fin de l’année dernière, le collège d’Alost décida en effet de lui retirer toutes ses compétences (Sports, Culture, Jeunesse, Eglises) en raison de divergences politiques sur le plan pluriannuel adopté par la ville. Le bourgmestre Christoph D’Haese (N-VA) lui reprocha notamment d’avoir fait fuiter des informations confidentielles.

Elle connut également une notoriété mondiale sur internet après la divulgation d’une vidéo de ses ébats au sommet d’une tour, filmés à son insu. Une situation dont elle avait su rire l’année suivante en se déguisant en... tour lors du célèbre carnaval de sa ville.

En 2009, elle avait revêtu un autre déguisement -d’agent de police cette fois- pour quitter le conseil communal et éviter ainsi le courroux de pompiers qui manifestaient devant son hôtel de ville...

Le CD&V «fortement affecté» par son décès

Uyttersprot et Coens se connaissaient bien ayant siégé ensemble au sein des Jeunes CD&V.

D’autres figures du parti ont aussi réagi. La ministre flamande Hilde Crevits a exprimé son « incrédulité » face à la nouvelle. « Nous avons étudié le droit ensemble pendant 5 ans à l’UGent et vécu tant d’années en politique ensemble. Courage à la famille et aux amis », a-t-elle commenté.

Le ministre de la Justice Koen Geens parle, lui, d’un drame horrible. « Il n’y a pas de mots pour cela. Chère Ilse, tu nous manqueras tant. Tu étais si engagée pour Alost et le CD&V ».

D’autres personnalités politiques non chrétiennes-démocrates ont aussi réagi.

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a ainsi exprimé sa consternation et ses condoléances. Bart Somers (Open Vld) évoque, lui, une nouvelle inimaginable.

Au nom de tout le MR, son président Georges-Louis Bouchez a lui aussi témoigné de son soutien à la famille et aux amis de la victime.

Notre sélection vidéo