Abonnez-vous pour 1€

Louise, une petite fille de 5 ans atteinte de trisomie 21, est refusée d’un club pour enfants: «Ca pique la vie quand on est hors cadre»

Louise, une petite fille de 5 ans atteinte de trisomie 21, est refusée d’un club pour enfants: «Ca pique la vie quand on est hors cadre»
Facebook

Les parents de Louise, une petite fille atteinte de trisomie 21 et âgée de cinq ans, ont témoigné au sujet d’une bien triste expérience qu’ils ont vécue avec leur fille en vacances.

Cette histoire a beaucoup touché les internautes. Sur la page Facebook « Louise and co », Rémy, le papa de la petite Louise, a expliqué que cette dernière ne pourrait pas intégrer le club pour enfants du camping dans lequel ils allaient séjourner.

Deux mois avant leur arrivée, les parents de Louise ont contacté le camping pour savoir si leur fille pourrait participer aux activités proposées par le club pour enfants. « C’est écrit noir sur blanc : ouvert aux enfants de 3 à 11 ans, Louise est une enfant, elle a cinq ans, c’est donc ouvert pour elle. Je n’ai pas vu sur la pancarte un astérisque renvoyant aux petites lignes du contrat : ‘sauf enfants porteurs de handicap’ », témoigne le papa de Louise.

C’est donc le jour de leur arrivée que Louise et ses parents sont allés voir la responsable des animations, qui leur a dit que Louise pouvait intégrer le club sans problème. Ensuite est arrivé le « mais ». « Il y a toujours un ‘mais’. Cette fois, ce fut la propreté. ‘Ah, mais si elle n’est pas propre ça va être plus compliqué. Et puis, un moment d’inattention, les animateurs ne sont pas vraiment formés… Ça ne va pas être possible’ », a répondu la responsable aux parents de Louise.

« Il y a des milliers de variations sur le ‘mais’, des centaines de registres : le ‘mais’ ferme, le ‘mais’ triste, le ‘mais’ désolé mais empathique. Au final, ces variations mènent toutes à la même conclusion : ça ne va pas être possible. Et dans le cœur des parents, et plus tard celui de Louise certainement, la même note amère du rejet (…) Décidément, ça pique, la vie, quand on est hors cadre », écrit encore Rémy. Ce témoignage très touchant a ému bon nombre d’internautes et a été partagé en masse.

Notre sélection vidéo