Abonnez-vous pour 1€

Un an après le drame: «Bjorg Lambrecht est chaque jour avec nous», évoque Tim Wellens (vidéo)

Vidéo
Bjorg Lambrecht, un an déjà...
Bjorg Lambrecht, un an déjà... - Photo News

Le destin lui a brisé les ailes, des ailes d’ange, sur une route humide du sud de la Pologne. C’était le 5 août 2019, dans les environs de Rybnik. C’était il y a un an déjà. Ce mercredi au départ du 77e Tour de Pologne, le souvenir du jeune Flandrien (il avait seulement 22 ans) sera prégnant. Sur le visage de ses équipiers du Team Lotto-Soudal, le masque imposé par la pandémie ne pourra dissimuler l’émotion, notamment lors de cette minute de silence observée avant l’envol d’un peloton au sein duquel le dossard 143 – celui qu’il avait agrafé le jour du drame- ne sera plus jamais porté.

« Mais nous n’avons nul besoin de revenir sur le sol polonais pour nous souvenir de Bjorg, il est chaque jour présent à nos côtés » : dans son style net et précis, Tim Wellens rappelle le lien indéfectible qui unit le jeune grimpeur de Knesselare et l’équipe au sein de laquelle il avait grandi. « Je l’avais vu arriver chez les pros, en provenance du noyau U23. Ses prestations sur les classiques ardennaises 2019 (NDLR : 5e de la Flèche Brabançonne, 6e de l’Amstel Gold Race, 4e de la Flèche Wallonne), quelques semaines seulement avant que l’impensable se produise, exprimaient tout le potentiel qui était en lui… »

►► Chez Lotto-Soudal, chaque coureur essaie de traverser le souvenir du drame à sa façon.

Notre sélection vidéo