Abonnez-vous pour 1€

Marche: La piscine s’est transformée en véritable labyrinthe à l’heure du Covid-19, «mais tout se passe très bien»

Les jeunes ont de la place pour batifoler.
Les jeunes ont de la place pour batifoler. - C.G.

« Piscine de Marche-en-Famenne, bonjour. C’est pour réserver deux places pour aujourd’hui ? Non, monsieur. C’est complet. Je peux vous proposer jeudi si vous le souhaitez ? ». Voilà le quotidien de la réceptionniste de la piscine du Centre sportif. Depuis la réouverture, le 13 juillet, elle décroche, explique les mesures sanitaires, prend note des réservations, raccroche, décroche à nouveau et c’est reparti pour un tour. « Ça n’arrête pas. Et le lundi matin c’est la folie, sourit celle qui assure le standard téléphonique. Car depuis trois semaines, plus question de débarquer avec ses palmes, son tuba ou son bonnet à l’improviste.

> Les chiffres de fréquentation sont élevés alors que les mesures sont particulièrement drastiques.

> Sur le long terme, ces mesures ne sont pas tenables.

Notre sélection vidéo