Abonnez-vous pour 1€

Agression sexuelle sur une vendeuse de prêt-à-porter à Charleroi: le suspect a été placé sous mandat d’arrêt

Sur le Boulevard Tirou.
Sur le Boulevard Tirou. - K.F.

Le parquet de Charleroi a indiqué mercredi que l’auteur d’une agression sexuelle commise sur une vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter au boulevard Tirou samedi matin à Charleroi avait été interpellé et placé sous mandat d’arrêt mardi. Le suspect, connu sous différents alias par la justice, a été inculpé pour viols et pour le port d’un couteau.

Une vendeuse d’un magasin de prêt-à-porter se trouvant sur le boulevard Tirou à Charleroi a été victime, samedi matin, d’une agression sexuelle par un individu. Aux premières heures d’ouverture, la victime a accueilli l’agresseur dans la boutique. Ce dernier a prétexté vouloir acheter des vêtements à son épouse. Après avoir effectué sa sélection, l’individu a sollicité l’aide de l’employée, en lui demandant d’essayer les vêtements. Ce qu’elle a refusé.

Le suspect a demandé à la vendeuse de pouvoir se rendre aux toilettes. Dès son retour en boutique, il a insisté et demandé une seconde fois à la victime d’enfiler les vêtements. Mais la victime a, de nouveau, refusé. «Il s’est rendu dans l’arrière-boutique, suivi par l’employée. Une bagarre a eu lieu», a indiqué le parquet de Charleroi.

Alors qu’elle tentait de fuir, la victime a été plaquée au sol et agressée sexuellement. L’agresseur a été mis en fuite par un client.

Grâce à l’exploitation des images de caméras de surveillance de la Ville de Charleroi et de la description physique du suspect par la victime, ce dernier a été interpellé mardi par une patrouille de la police. Présenté devant le juge d’instruction, le suspect a été placé sous mandat d’arrêt. «Il a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt pour viols et pour le port d’un couteau se trouvant sur lui lors de son interpellation», a précisé le parquet. Il conteste les faits, jurant que la victime était consentante.

Connu de la justice avec différents alias, l’homme a déjà été condamné par le passé pour vols avec violences et armes prohibées. Il comparaîtra, dans les prochains jours, devant la chambre du conseil de Charleroi.

Notre sélection vidéo