Abonnez-vous pour 1€

«On n’est pas dans une deuxième vague», affirme Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale de la lutte contre le coronavirus (vidéo)

Vidéo
«On n’est pas dans une deuxième vague», affirme Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale de la lutte contre le coronavirus (vidéo)

Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale de la lutte contre le coronavirus, était l’invitée du JT de 19 heures sur RTL. Alors que son collègue du centre de crise Steven Van Gucht parlait lui de deuxième vague, pour la porte-parole, on n’y est pas encore.

« On n’est pas dans une deuxième vague, il faut bien le préciser. On est dans une augmentation du nombre de personnes détectées positives. Il faut faire très attention quand on regarde les schémas et les chiffres. Quand on était au maximum de l’épidémie, c’est-à-dire en mars-avril, on ne testait que les gens infectés présentant des symptômes suffisamment graves pour être hospitalisés. On ne détectait pas les gens qui étaient moins sévèrement malades ni les contacts », a expliqué la remplaçante d’Yves Van Laethem à nos confrères de RTL avant de préciser que « maintenant, on détecte les gens avec des symptômes extrêmement faibles ». C’est donc la raison pour laquelle les chiffres ne doivent pas affoler. « Ça n’est pas la même manière de tester », a précisé Frédérique Jacobs.

Notre sélection vidéo