Leonardo DiCaprio se lance dans le business des séries et promet déjà du lourd!

Reste à savoir si Leo ne sera que producteur, ou s'il sera aussi acteur !
Reste à savoir si Leo ne sera que producteur, ou s'il sera aussi acteur ! - © Isopix

S’il y en a bien un que la crise sanitaire n’arrête pas, c’estLeonardo DiCaprio. Alors qu’Hollywood tourne au ralenti depuis l’apparition du coronavirus, l’acteur fourmille de projets ! Attendu aux côtés de Robert De Niro dans le prochain film de Martin Scorcese, « Killers of the Flower Moon » (inspiré de l’histoire vraie des membres de la tribu indienne d’Osage, en Oklahoma, assassinés par les autorités locales après avoir trouvé du pétrole sur leurs terres, au début des années 1920), Leo planche également sur une nouvelle série avec sa société de production, Appian Way Prods.

Adaptée du roman « L’Île », paru en 1962 sous la dernière plume de l’écrivain et philosophe britannique Aldous Huxley, cette série racontera l’histoire de Will Farnaby, journaliste et agent pour un magnat du pétrole, chargé de piller les ressources naturelles d’une l’île fictive perdue au beau milieu de l’océan Indien. Naufragé, il finira toutefois bien vite par s’adapter à sa « nouvelle vie » et à la communauté qui l’a recueilli, laquelle évolue en parfaite harmonie. Une expérience qui modifiera considérablement le cours de sa mission, tandis que d’autres loups affamés de richesses rôdent aux alentours.

Le projet n’étant, pour l’heure, qu’au stade du développement, aucune date de tournage ni de diffusion n’a encore été avancée. On ne sait pas non plus quel diffuseur héritera de cette fiction, dont le casting reste un mystère. Au vu du dernier accord signé entre la société de production de Leonardo DiCaprio et la célèbre marque à la pomme, il y a néanmoins fort à parier que la série, encore sans titre officiel, sera à découvrir sur Apple TV+. Le service de streaming a d’ailleurs déjà annoncé qu’il allait ajouter « Killers of the Flower Moon », produit par Appian Way Prods, à son catalogue une fois exploité dans les salles de cinéma du monde entier, courant 2021.

Reste à savoir si Leo, qui devra désormais produire du contenu (séries, films ou documentaires) pour Steve Jobs, restera dans l’ombre… ou s’il apparaîtra également sur nos écrans.

Apple s’accapare des plus grands

Ce n’est pas le premier gros contrat que signe Apple. Parmi les autres accords similaires, un a été conclu avec la société de production A24 (à laquelle on doit entre autres les films « Lady Bird » et « Moonlight », ainsi que les séries « Ramy » et « Euphoria »), un autre avec la société de production de l’acteur Idris Elba, Green Door Pictures ; un autre encore avec celle du réalisateur Ridley Scott, Scott Free Productions ; et un avec celle du réalisateurJustin Lin (« Fast and Furious »), Perfect Storm Entertainment. D’autres gros noms, tels que JJ Abrams et M. Night Shyamalan, qui ont respectivement offert à la plateforme « Little Voice » et « Servant » (avec Rupert Grint, alias Ron dans la saga « Harry Potter »), ont également rejoint les rangs d’Apple.