Abonnez-vous pour 1€

Le sort s’acharne sur Régis: déjà sévèrement touché financièrement à cause du coronavirus, le forain a été victime d’un acte de vandalisme!

Le sort s’acharne sur Régis: déjà sévèrement touché financièrement à cause du coronavirus, le forain a été victime d’un acte de vandalisme!
D.R.

Régis, 39 ans, est issu d’une famille de forains. Le Binchois a actuellement un toboggan à la foire de Colfontaine, et une attraction qui s’appelle « L’extrême Lambada », une nacelle qui monte et descend, à Auvelais. Lui aussi est une victime collatérale de la pandémie du coronavirus.

Il subit d’énormes pertes en raison de la crise sanitaire. D’autres forains connaissent le même sort. « C’est catastrophique. Toutes les fêtes s’annulent l’une après l’autre », explique Régis.

C’est en cette période difficile qu’il a pourtant été victime d’un acte de vandalisme (photos).

Régis raconte ce qu’il s’est passé.

Notre sélection vidéo