Abonnez-vous pour 1€

Bois-du-Luc, l’un des plus anciens charbonnages de Belgique

La société a employé jusqu’à 3.900 ouvriers et employés dans les années 1960.
La société a employé jusqu’à 3.900 ouvriers et employés dans les années 1960. - D.C.

Houdeng-Aimeries, section de la Ville de La Louvière jouit d’un riche passé historique. Et pour cause, l’un des plus anciens charbonnages de Belgique se situe sur l’un de ses quartiers… à Bois-du-Luc. L’an dernier, 14.900 personnes foulaient les pavés de l’ancienne Société des Charbonnages de Bois-du-Luc… Et nous serons parmi les milliers de visiteurs à s’y être rendus cette année.

En effet, après des mois de fermeture signée « coronavirus », la petite équipe du Musée de la Mine et du Développement Durable a rouvert le portail « guillotine » du site ce 1er août et envoyé ses guides touristiques sur le front. Pour notre part, nous y rencontrons Joseph Di Terlizzi, un homme petit par la taille, mais grand par le savoir. C’est d’ailleurs avec une mémoire sans faille que l’animateur houdinois nous raconte, deux heures durant, le quotidien des travailleurs et les idées que concrétisaient les dirigeants pour accroître davantage les richesses de l’entreprise. « Il s’agissait d’une société paternaliste, capitaliste et catholique », commente notre homme. « Tout était pensé pour générer toujours plus de profits. »

Retrouvez notre visite à travers le site : du bureau du directeur à la cité minière en passant par l’ascenseur

1894: date de l’accident le plus meurtrier du site

Notre sélection vidéo