Abonnez-vous pour 1€

Philippe Montanier: «François Fornieri a sans doute beaucoup à apporter au Standard»

@News
@News

«  Plus il y a de personnes qui vous soutiennent, plus on est fort », a ainsi confié le coach des Rouches. « Il y a une expression qui dit que si on veut aller vite, il faut partir seul et que si on veut aller loin il faut partir à plusieurs. Je pense que son arrivée vient renforcer le Standard, et pour moi c’est dès lors une nouvelle extrêmement positive. Et puis, c’est une personnalité liégeoise qui a réussi et qui a sans doute beaucoup à apporter au Standard ».

Montanier face à ses premiers choix

Philippe Montanier arrêtera, ce vendredi, à vingt-quatre heures de son premier rendez-vous officiel de la saison face au CS Bruges, sa première sélection. « C’est l’exercice le plus délicat pour moi, parce que tous méritent de figurer dans le groupe », dit-il. « Pendant les semaines de préparation, tout le monde s’est donné à fond. Choisir 11 titulaires puis 7 remplaçants, c’est la difficulté de mon métier. Choisir, dit-on, c’est renoncer. Je vais donc devoir renoncer à quelques joueurs et cela m’attriste toujours, mais c’est ainsi ».

Le forfait d’Obbi Oulare, qui se remet d’une blessure à la hanche, est confirmé. « Il n’a pas participé cette semaine aux entraînements collectifs et ce sera donc difficile pour lui d’être dans le groupe. Obbi a repris un travail individuel et je croise les doigts pour qu’il intègre le groupe la semaine prochaine ».

« Pas de public ? Il faudra compenser »

Place, samedi, au CS Bruges, qu’en raison de la crise du Covid, le Standard n’aura pu scouter comme il le voulait. « Plus on va avancer, plus on aura de la matière à présenter aux joueurs. Ici, c’est plus délicat. C’est une équipe qui a souffert la saison dernière mais qui a montré beaucoup de vertus mentales. Il faudra être extrêmement méfiant, sachant que pour des équipes comme celles-là, venir au Standard, même sans public, reste un gros challenge. On aura face à nous une équipe gonflée à 100 %… »

Sans public… C’est une donnée que l’équipe liégeoise, qui a l’habitude de bénéficier du soutien de son douzième homme, devra appréhender. « On sait que l’apport du public est une aide précieuse pour l’équipe, mais il faudra faire sans. La force que les fans du Standard donnent, il faudra aller la chercher ailleurs, au plus profond de soi-même, pour compenser cette absence. En donnant peut-être un peu plus. Mais ce ne sera pas non plus un grand choc de jouer devant des tribunes vides, parce que c’est ce qu’on fait depuis deux mois… »

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo