Le bourgmestre de Hotton demande l’armée pour faire respecter le port du masque: «Il fait chaud, les gens en profitent pour tomber le masque»

Le bourgmestre de Hotton demande l’armée pour faire respecter le port du masque: «Il fait chaud, les gens en profitent pour tomber le masque»

« Le gouverneur ne pourrait-il pas envisager de mobiliser l’armée pour contrôler les points chauds en soutien de la police, des administrations et des bourgmestres ? », peut-on lire dans le courrier adressé ce vendredi par le bourgmestre de Hotton au cabinet du gouverneur de la province du Luxembourg.

Jacques Chaplier déplore le manque des respects des règles sanitaires à certains endroits très fréquentés de sa commune. « Il fait chaud, les gens se déshabillent dès qu’il y a un peu d’eau et en profitent pour tomber le masque. Or les effectifs policiers ne sont pas suffisants pour assurer une présence continue sur place. »

Les autorités provinciales ont d’ores et déjà exprimé leurs réserves au bourgmestre de Hotton. « Le gouverneur peut réquisitionner l’armée en cas de crise provinciale ou communale. Or en l’occurrence il s’agit d’une crise fédérale », nous explique-t-on au cabinet du gouverneur. « Il faut également l’accord de l’état-major et du ministre de la Défense. Enfin, la première des conditions, c’est que tous les moyens civils doivent avoir été épuisés. » Le cabinet du gouverneur a toutefois transmis la demande au commandant militaire de la province.

Notre sélection vidéo