Abonnez-vous à -50%

Bagarre générale sur la plage de Blankenberge: «Des parasols ont volé, des mâts de voile utilisés comme armes» (vidéos)

Vidéos
Bagarre générale sur la plage de Blankenberge: «Des parasols ont volé, des mâts de voile utilisés comme armes» (vidéos)
Capture vidéo Nieuwsblad

La bagarre générale a éclaté dans un bar de plage du côté ouest de Blankenberge provoquant le chaos le plus complet. « Des parasols et des lits de plage ont volé, des mâts de voile ont été utilisés comme armes », explique une gérante d’un bar voisin sur la plage à nos confrères du Nieuwsblad. Des centaines de personnes ont suivi le triste spectacle sur la digue.

LH

Selon HLN, un groupe de personne se serait rebellé contre la police après qu’on leur a demandé de quitter la plage. La marée était haute et les gens étaient trop proches les uns des autres. Selon des témoins, cela ne serait pas la seule cause.

Des renforts de police, d’autres zones et même la police fédérale, sont ensuite arrivés en masse sur les lieux, utilisant spray au poivre et matraque pour calmer la foule. Il y a eu de nombreuses arrestations.

Pas de touristes dimanche

« C’est le bordel. Je n’ai pas vu ce qu’il s’est passé précisément, mais la cellule de crise se réunit à 19 heures », a expliqué la bourgmestre de Blankenberge Daphné Dumery (N-VA) auprès de nos confrères du Krant van West Vlaanderen.

À la suite de la réunion de la cellule de crise, la bourgsmestre a finalement décidé que les touristes d’un jour seront interdits à Blankenberge ce dimanche. Elle ne souhaite plus non plus que des trains arrivent entre 9 et 16h. « Nous avons besoin d’un temps mort », justifie-t-elle. Seuls les habitants, les propriétaires d’une seconde résidence ou les touristes qui restent plusieurs jours seront autorisés dimanche. Des contrôles de police sont prévus aux différents accès à la station balnéaire.

LH

Notre sélection vidéo