Abonnez-vous pour 1€

La voiture de Bérengère prend feu à cause d’une bouteille d’éther oubliée à Auvelais: «Avec la canicule, la chaleur peut représenter un gros danger»

La voiture de Bérengère prend feu à cause d’une bouteille d’éther oubliée à Auvelais: «Avec la canicule, la chaleur peut représenter un gros danger»
DR

Bérengère, une habitante d’Auvelais, en est quitte pour une grosse frayeur. Elle a posté sur Facebook les photos de l’intérieur de sa voiture, détruit, pour mettre en garde. « Faites attention, ma bouteille de gel pour les mains se trouvait sur mon siège en plein soleil », explique-t-elle. Des images qui ont suscité l’interrogation des internautes, évoquant une fausse info et l’impossibilité, pour du gel hydroalcoolique, de s’enflammer tout seul.

« En fait, la dame avait sur son siège passager un flacon de produit de type éther, près d’un flacon de gel hydroalcoolique », précise le chef de corps des pompiers du Val de Sambre, Marc Gilbert. « Avec la chaleur, l’éther devient volatil et les vapeurs peuvent s’enflammer si le flacon n’est pas bien hermétique comme c’est souvent le cas avec les flacons en plastique par exemple ».

L’éther s’est donc enflammé et le feu s’est communiqué à un flacon de gel hydroalcoolique, qui a renforcé l’incendie.

« Un gros danger »

« Avec la canicule, la chaleur peut vraiment représenter un gros danger pour les produits qu’on laisse habituellement dans sa voiture. Je pense aux gels hydroalcooliques, aux flacons d’alcool, aux bombes aérosol de déodorant, de laque pour cheveux, d’eau rafraîchissante. J’en vois souvent qui les oublient sur leur pare-brise, au milieu de leur habitacle, sur le siège passager, dans la portière. C’est un comportement vraiment risqué car la température augmente très fort dans une voiture fermée et cela peut donc provoquer l’explosion d’une bombe aérosol, ou un incendie pour certains produits à risque ».

L’éther, par exemple, représente un danger dès 35 à 40 degrés. Le gel hydroalcoolique, lui, s’enflamme à une bien plus haute température (on parle de 350 à 400 degrés) mais peut venir renforcer un incendie déjà existant.

Rien dans la voiture !

« Le meilleur conseil que l’on puisse donner, c’est donc de ne rien laisser dans sa voiture. On emporte ces flacons avec soi car à l’air libre, ils présentent bien moins de risques. Même un flacon de gel hydroalcoolique dans un sac sur la plage par exemple, c’est mieux que dans une voiture fermée ».

Plus de photos sur nos éditions digitales.

Notre sélection vidéo