Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus en Belgique: «Il est un petit peu tôt pour savoir ce qu’il va se passer pour la rentrée scolaire»

Coronavirus en Belgique: «Il est un petit peu tôt pour savoir ce qu’il va se passer pour la rentrée scolaire»

Avec 580,1 tests positifs au Covid-19 par jour entre le 31 juillet et le 6 août, le nombre de nouveaux cas continue d’augmenter en Belgique, en hausse de 16 % en une semaine, selon les données publiées par Sciensano lundi matin. Si l’indicateur s’affiche toujours en augmentation, la progression du virus semble ralentir quelque peu alors que des hausses de 104 % étaient encore constatées fin juillet. La Belgique a détecté, depuis le début de l’épidémie, 74.152 contaminations, soit 751 de plus que dimanche.

Lors de la conférence de presse du Centre de crise en fin de matinée, et alors que le mois de septembre se profile à l’horizon, la question de la rentrée scolaire a été évoquée. De nombreux parents, enfants, mais aussi enseignants se demandent comment cette rentrée si particulière va se dérouler.

Antoine Iseux, porte-parole du Centre de crise, a débuté son explication en lançant un message adressé aux enfants : « Profitez de vos vacances pour le moment », a-t-il lâché.

« Que va-t-il se passer en septembre ? », a-t-il enchaîné, en rappelant que certaines règles avaient déjà été réfléchies par les différentes entités du pays : « Les communautés ont agi fin d’année scolaire dernière et se préparent pour cette rentrée, mais il est un petit peu tôt pour savoir ce qu’il va se passer en septembre et quel type de rentrée nous aurons en Belgique, quelle que soit la communauté », a-t-il ajouté.

Avant de conclure : « Tout va dépendre de l’évolution du virus dans notre pays, donc encore un peu de patience, le temps d’en voir plus clair sur le front épidémique en Belgique ».

Notre sélection vidéo