Abonnez-vous à -50%

Vague de chaleur: Esneux interdit la baignade dans l’Ourthe en raison des risques liés aux cyanobactéries

Vague de chaleur: Esneux interdit la baignade dans l’Ourthe en raison des risques liés aux cyanobactéries
Photo News

Dimanche après-midi, un chien est mort après avoir bu de l’eau dans l’Ourthe, au niveau des anciens Près de Tilff, explique la bourgmestre d’Esneux, Laura Iker, dans son communiqué. Cette eau pourrait être riche en cyanotoxines. Plusieurs communes sont touchées : Esneux, Comblain-au-Pont, Hamoir, mais aussi Ferrières.

À Esneux, à la demande des autorités communales, trois barrages vers l’amont de l’Ourthe ont été contrôlés par l’organisme compétent de la Région wallonne. Les résultats ne sont pas encore connus.

Les cyanobactéries ou algues bleues sont des bactéries naturellement présentes en eaux douces. Ces bactéries recouvrent la surface de l’eau, sous la forme de masses et écumes vertes. Elles représentent un danger pour l’homme et les mammifères car certaines espèces de cyanobactéries peuvent produire des toxines.

Les troubles liés au contact, à l’ingestion ou à l’inhalation de ces substances peuvent être des irritations de la peau, des maux de tête, des nausées, mais aussi des atteintes neurologiques. Ces bactéries se développent dans les eaux peu profondes, tièdes et calmes. Les grandes chaleurs de ces derniers jours ont favorisé la prolifération des cyanobactéries dans l’Ourthe.

De son côté, la police de Liège rappelle, dans un communiqué, que la baignade dans l’Ourthe, mais aussi dans la Vesdre et la Meuse, reste interdite sur l’ensemble du territoire de la Ville de Liège. Des contrôles sont effectués aux abords de ces cours d’eau pour faire respecter cette interdiction, conclut la police liégeoise.

Notre sélection vidéo