Abonnez-vous à -50%

Terrible nouvelle pour l’emploi dans la province de Namur: trois magasins Maxi Toys ferment définitivement leurs portes

Sur le site de Bouge, cinq personnes vont se retrouver au chomage si personne ne reprend les lieux.
Sur le site de Bouge, cinq personnes vont se retrouver au chomage si personne ne reprend les lieux. - S.D.

En mai dernier, la célèbre entreprise Maxi Toys a annoncé qu’elle était au bord de la faillite. La raison : ses actionnaires qui ont changé à plusieurs reprises n’ont pu se renouveler face à la vente en ligne et la crise sanitaire n’a évidemment rien arrangé.

Le tribunal de l’entreprise de Mons a validé mardi l’offre de reprise proposé par l’actionnaire de King Jouet. Si deux tiers des actifs sont repris et 826 emplois sont sauvés en Belgique et en France, 40 magasins passent à la trappe. En Belgique, six magasins Maxi Toys sur 26 ne sont pas repris. 31 travailleurs sur 169 devraient se retrouver sans emploi.

Trois des magasins non repris se trouvent en province de Namur.

La colère gronde auprès des employés namurois.

Notre sélection vidéo