Abonnez-vous pour 1€

Formation fédérale: Georges-Louis Bouchez répond aux critiques, «le 16 rue de la Loi n’appartient pas au MR»

Formation fédérale: Georges-Louis Bouchez répond aux critiques, «le 16 rue de la Loi n’appartient pas au MR»

Dans la matinée, les libéraux et les écologistes se sont fendus d’un communiqué commun dans lequel ils rejettent le volet institutionnel proposé par les préformateurs Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS). Les deux familles politiques disent aussi refuser de « prendre part à une surenchère qui les dresse l’une contre l’autre ».

Les partis flamands de la « bulle de cinq » ont réagi négativement à la sortie conjointe des libéraux et des écologistes. Ils pointent singulièrement le MR et son président Georges-Louis Bouchez. « Il veut surtout maintenir la Première ministre (libérale) Sophie Wilmès en selle », disent-ils.

Bouchez appel à un peu de « dignité politique »

Interviewé par nos confrères de RTL, le président du MR a réagi aux critiques à son encontre : « Le 16 rue de la Loi n’appartient pas au MR », a-t-il rétorqué en appelant à un peu de « dignité politique ».

Notre sélection vidéo