Laura Smet transformée en garçon: sa série événement arrive sur France 2 (vidéo)

Vidéo
L'étonnant look de Laura Smet dans le feuilleton.
L'étonnant look de Laura Smet dans le feuilleton. - © Christophe Brachet/Mother Production/FTV

Si depuis deux ans et demi on a beaucoup parlé dans les médias de Laura Smet, ça a souvent été avant tout pour la bataille autour de l’héritage de son père, son mariage ou encore sa grossesse, puisqu’elle s’apprête à devenir maman. Si la guerre des clans autour du testament est enfin derrière elle, après un accord survenu en juillet (même si elle n’entend pas pardonner à Laeticia), la rentrée s’annonce désormais sous les meilleurs auspices pour la fille de Johnny et Nathalie Baye. Outre l’arrivée de son bébé pour la fin de l’été, elle est l’héroïne de la nouvelle série événement de France 2.

Dès le lundi 31 août, la chaîne diffusera les deux premiers épisodes (sur six au total) de « La garçonne ». Elle y incarne Louise Kerlac, une jeune femme qui, dans le Paris des années folles, est témoin du meurtre d’un proche, commis par des agents de l’Etat. Pour échapper au pire, elle doit disparaître. Convaincue que c’est au sein de la police qu’elle va trouver la meilleure planque et le moyen de se disculper, elle se travestit et prend l’identité de son frère jumeau, brisé par la guerre. Elle entre alors à la Criminelle à sa place ! Un monde interdit aux femmes et son rêve de toujours…

Considéré comme un des programmes phares de la rentrée (avec le téléfilm sur Grégory Lemarchal sur la RTBF et TF1, ainsi que la série « Grand Hôtel », également sur la RTBF et TF1), « La garçonne » va permettre à Laura de rappeler qu’elle est aussi une comédienne talentueuse, qui n’est pas la fille de Nathalie Baye pour rien. « Quand j’ai lu le scénario, j’ai directement été séduite par la palette de jeu qu’on me proposait », confie-t-elle d’ailleurs. « Je me suis un peu reconnue aussi dans le personnage de Louise, son côté fonceuse. » Les premières images laissent en tout cas présager une production fastueuse, avec une reconstitution d’époque particulièrement soignée. On vous laisse découvrir la bande-annonce.