Le biopic sur Grégory Lemarchal bientôt sur la RTBF (vidéo)

Vidéo
La ressemblance entre Mickaël Lumière avec Grégory Lemarchal dans Pourquoi je vis est bluffante.
La ressemblance entre Mickaël Lumière avec Grégory Lemarchal dans "Pourquoi je vis" est bluffante. - © TF 1/ C Chevalin

Le 30 avril 2007, Grégory Lemarchal perdait son combat contre la mucoviscidose à l’âge de 23 ans, moins de trois ans après avoir remporté la quatrième saison de « La Star Academy ». En décembre 2004, Grégory Lemarchal remportait le télé-crochet en direct devant plus de dix millions de personnes.

Grégory était plus qu’une voix d’ange tombée du ciel, il avait une présence incroyable, un talent et une gentillesse rares que son dur combat pour la vie rendait encore plus flagrants.

La preuve avec cette séquence d’archive.

Le jeune homme était atteint de la mucoviscidose, une maladie diagnostiquée à la naissance, un diagnostic sans appel qui tombe comme un couperet. L’espérance de vie de ces malades est très très réduite, il n’existe aucun traitement pour la guérir. Cette pathologie asphyxie celui qui en est atteint au premier sens du terme et chaque minute gagnée sur la vie est le fruit d’un chemin de croix. Le suivi médical est laborieux, incessant, les soins sont aussi nécessaires que constant.

Cette réalité, le grand public l’a découverte avec Grégory Lemarchal et à travers ses parents, qui après sa mort n’ont pas baissé les bras, pour les autres dans le même cas.

Malgré les souffrances, les moments de désespoir, l’inéluctable, lui et les siens n’ont jamais cessé de sourire à la vie, d’en cueillir le meilleur, de s’ouvrir aux autres, de donner cette générosité qui suscite l’admiration encore des années après son décès.

Une telle personnalité, un tel artiste, un tel destin ne laisse pas indifférent. Et il était logique que son histoire fasse l’objet d’une adaptation à la télévision.

Le projet était dans l’air depuis longtemps, il a mis du temps à se réaliser, il fallait trouver le casting parfait.

Et pour se glisser dans la peau de Grégory Lemarchal, le réalisateur Laurent Tuel a trouvé la perle rare, quasiment son sosie. La ressemblance est bluffante.

Acteur de 23 ans, Mickaël Lumière prendra les traits de l’ex-vainqueur de « La Star Academy ». D’origine niçoise, il a été remarqué au cinéma dans « Mon bébé », le film de Lisa Azuelos, et « La vérité si je mens ! Les débuts », sorti en octobre. A la télévision, Mickaël Lumière qui a renoncé à une école de commerce pour s’inscrire au cours Florent en 2016, a également fait des apparitions dans les séries « Skam » et « Plus belle la vie ».

Odile Vuillemin, ex-héroïne de « Profilage » et de « L’emprise » campera la maman du jeune homme et Arnaud Ducret (« Parents mode d’emploi », « Les Profs ») son père.

Sans compter que Nikos, présentateur de « La Star Academy, « joue aussi dans cette production. Pour l’animateur, se replonger dans ces souvenirs a été douloureux.

C’est non seulement le parcours émouvant d’un chanteur surdoué que « Pourquoi je vis » nous montrera mais aussi celui d’une famille ainsi que les coulisses d’une émission qui a marqué l’histoire de la télé et des générations, et reste encore aujourd’hui mythique.

« Pourquoi je vis » sera diffusé à 20h 35 sur la Une le 1er septembre.