Abonnez-vous à -50%

Scandale dans le monde de la gastronomie: un jeune chef parisien très célèbre accusé d’agressions sexuelles, une ancienne star de Top Chef soupçonnée!

Illustration
Illustration - 123RF

L’information a été révélée par la journaliste Julie Mathieu, en accord avec son éditrice Muriel Tallandier, après qu’elle a récolté plusieurs témoignages de femmes qui ont affirmé avoir été agressées sexuellement par le chef en question. Le suspect, salué par la critique et très en vogue à Paris, a donc plusieurs accusations à son encontre.

Sans jamais mentionner le nom du chef parisien, Julie Mathieu, rédactrice en chef des magazines « Fou de cuisine » et « Fou de pâtisserie », a décidé de révéler cette affaire au grand jour, car elle détient assez de témoignages de victimes. « Nous avons été effarées d’entendre qu’un jeune chef, bien connu de la foodosphere parisienne, serait coupable de harcèlements et d’agressions sexuels sur plusieurs femmes travaillant pour lui ou évoluant dans le milieu de la gastronomie. Les faits semblent malheureusement se confirmer aujourd’hui, et même se révéler un peu plus chaque jour. », a déclaré la journaliste française.

Suite à ces révélations, de nombreuses figures de la gastronomie française ont pris la parole et apporté leur soutien aux victimes. « Il est temps que les choses changent, libérons la parole », a commenté Sébastien Perbost, pâtissier du restaurant 3 étoiles « Les Prés d’Eugénie ». D’autres cheffes ont manifesté leur soutien à Bonny Peter, la première victime du chef parisien qui a osé témoigner publiquement. « Tu as tout mon soutien dans ce moment difficile, tu es si courageuse », a écrit Alexia Duchêne, ancienne candidate de la saison 10 de Top Chef. Amandine Chaignot, ancienne jurée de l’émission Masterchef, a elle aussi apporté son soutien à Bonny Peter : « Toute ma sympathie et mon soutien ».

D’autres ont eux partagé une publication postée par la page Instagram « Je dis non chef », qui lutte contre les violences en cuisine.

Qui est-il ? Une ancienne star de Top Chef soupçonnée

Sous la publication de la journaliste Julie Mathieu, on peut voir dans les commentaires que plusieurs internautes ont commencé à faire des théories concernant l’identité de l’agresseur. « Allez lire le témoignage de Céline Pham, c’est peut-être une coïncidence mais il s’agit du même agresseur, vous trouverez rapidement son nom », a commenté un internaute, se référant aux révélations publiées par Vanity Fair en juin 2019. La cheffe Céline Pham expliquait qu’elle avait été victime d’une agression sexuelle en 2010, quand elle travaillait dans le restaurant parisien du chef William Ledeuil. Il était question alors du « second de cuisine italien » qui avait les mains « lourdement baladeuses ». Céline Pham confiait qu’après avoir pris sur elle pendant plusieurs mois, elle avait demandé à son collègue de cesser. « Ce dernier n’en a que faire et finit par la coincer et l’agresser dans la chambre froide », pouvait-on lire dans les colonnes du Vanity Fair.

Suite à cet incident, William Ledeuil avait proposé à Céline Pham de travailler dans un autre de ses restaurants et n’avait pas établi de sanction pour l’agresseur, qui plus tard a participé à Top Chef. Il connaît actuellement le grand succès à Paris et possède plusieurs restaurants. Mais selon Julie Mathieu, l’agresseur de Céline Pham n’est pas celui dont il est question ici. « Ce n’est malheureusement pas le même. Mais lui aussi on l’a boycotté et on ne l’oubliera pas », a commenté la journaliste.

Notre sélection vidéo