Abonnez-vous à -50%

La refondation du parti «pédophile» provoque un véritable tollé aux Pays-Bas

La refondation du parti «pédophile» provoque un véritable tollé aux Pays-Bas

La refondation d’un parti politique créée la polémique aux Pays-Bas. Le PNVD (Parti pour la charité, la liberté et la diversité), appelé également « parti pédophile » par les Néerlandais, veut notamment la suppression de la majorité sexuelle à 16 ans et la légalisation de détention de pédopornographie. Le parti souhaite également légaliser la zoophilie ainsi que la nécrophilie (si le défunt a donné son accord).

Le parti eurosceptique et anti-immigration, qui se dit en faveur d’un « libéralisme humain », n’en est pas à son premier coup d’essai. Il avait déjà rassemblé les 580 signatures nécessaires pour se présenter aux élections en 2006 et en 2010. Le PVND a été créé en 2006 par des membres de « Martijn », une association défendant la pédophilie et qui fut interdite en 2014.

Une pétition demandant l’interdiction du parti est apparue en ligne le 28 août dernier. Celle-ci compte à ce jour déjà plus de 550.000 signatures. Dimanche, une manifestation anti-PNVD s’est déroulée à La Hay.

Notre sélection vidéo