Abonnez-vous à -50%

Une volontaire du vaccin d’AstraZeneca contre le coronavirus souffre de myélite: elle présente des «symptômes neurologiques graves»

Une volontaire du vaccin d’AstraZeneca contre le coronavirus souffre de myélite: elle présente des «symptômes neurologiques graves»
Isopix

L’information, relayée par le site STAT, a été communiquée lors d’un appel privé du PDG d’AstraZeneca. Une des volontaires du vaccin contre le coronavirus souffre d’effets secondaires graves. Originaire du Royaume-Uni, elle serait atteinte de myélite, soit une inflammation rare de la moelle épinière.

Si aucun diagnostic n’a été communiqué, la volontaire présente des « symptômes neurologiques graves ». Son état est néanmoins stabilisé, elle pourrait même sortir de l’hôpital.

Pascal Soriot aurait réalisé cette conférence téléphonique afin de rassurer trois investisseurs. Il a rappelé que la société prenait la chose au sérieux.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que le test du vaccin d’AstraZeneca est suspendu. En juillet dernier, un homme, qui était atteint d’une maladie sous-jacente non liée au vaccin, avait lui aussi souffert de problèmes neurologiques.

Notre sélection vidéo