Abonnez-vous à -50%

Nafissatou Thiam après sa saison blanche: «J’ai loupé les compétitions mais ce n’est pas grave»

Nafissatou Thiam après sa saison blanche: «J’ai loupé les compétitions mais ce n’est pas grave»
Photo News

Nafi Thiam a abordé jeudi sa saison 2020 blanche. « Je n’ai pas pu participer aux compétitions mais ce n’est pas très grave », a raconté la championne olympique de l’heptathlon lors d’une conférence de presse virtuelle.

Nafissatou Thiam devait initialement participer aux Championnats de Belgique ainsi qu’au Mémorial Van Damme. Mais l’étoile de l’athlétisme belge a dû renoncer aux deux rendez-vous. « Je ne peux pas appeler ça une blessure mais j’ai souffert des tendons d’Achille », a expliqué Thiam, qui a renoncé par précaution. « Commencer ma préparation olympique par une blessure grave était le scénario que je voulais absolument éviter. »

Selon la Namuroise, cette saison blanche et son absence de repères en compétition ne constitue pas un problème en vue de 2021, année des Jeux Olympiques de Tokyo. « Je n’en ai pas besoin si je m’entraîne bien, ce qui a été le cas cette année », a ajouté Thiam, au repos jusque fin septembre.

La Belge de 26 ans n’a pas manqué d’aborder les JO, reportés à l’été 2021 en raison de la pandémie de coronavirus et dont la tenue n’est pas encore certaine.

« Voir mes objectifs disparaître un à un n’a pas été facile », a ensuite concédé Thiam. « J’espère que les choses seront différentes en 2021 et que les Jeux seront maintenus. Si cela ne devait pas être le cas, j’espère que la nouvelle tombera plus vite que lors du report. Ce n’est pas évident de se préparer pour un objectif sans savoir s’il aura lieu », a-t-elle ajouté, concédant que l’annulation des Jeux serait un « vrai coup dur ».

« Compte tenu de mon âge, Tokyo devait un peu être mes Jeux. À Paris, en 2024, je serai en fin de carrière. Mais je veux rester positive, les Jeux sont toujours au programme. »

D’ici la reprise de ses entraînements fin septembre, Thiam espère que ses douleurs aux tendons d’Achille auront disparu. « Une préparation sans blessure sera la clé du succès à Tokyo. »

La vice-championne du monde 2019 ne connaît pas encore son programme pour la prochaine saison indoor. « Dans les circonstances actuelles, il est inutile de trop se projeter. Nous verrons bien au jour le jour », a-t-elle conclu.

Notre sélection vidéo