Abonnez-vous à -50%

Le beau succès des Poules de Castillon: un poulailler mobile et un distributeur à la ferme ont boosté l’activité

L’éleveur a installé un distributeur d’œufs dans sa ferme.
L’éleveur a installé un distributeur d’œufs dans sa ferme.

Vincent Brogniet, de Walcourt, a toujours baigné dans l’ambiance de la ferme, lui dont le papa était agriculteur. « Après mes études, je suis allé travailler dans d’autres fermes puis, un jour, j’ai eu envie de faire quelque chose pour moi. J’ai regardé ce qui, à mon sens, était porteur. Je me suis donc lancé dans les poules bio, en 2014 », explique-t-il. Voilà comment est née son activité « Les Poules de Castillon ». « J’ai construit un bâtiment de 1.500 mètres carrés pour mes 6.000 poules. J’ai commencé à avoir des demandes de clients (des magasins, des restaurants…) qui voulaient nos œufs. Le bouche-à-oreille marchait très bien. J’ai commencé par les livrer puis j’ai installé, en 2016, un distributeur d’œuf à la ferme ».

Le succès des Poules de Castillon ne s’est pas démenti. Pour satisfaire la demande croissante, Vincent a été amené à développer son activité avec un poulailler… mobile. « Je n’avais plus envie de me relancer dans les permis de bâtir, la construction d’un bâtiment en dur… donc, j’ai opté pour un poulailler mobile », note encore celui qui continue de travailler avec des clients dont il apprécie les retours par rapport à son travail.

« Bien souvent, ils sont venus voir l’installation et ils mettent en valeur nos œufs. C’est le cas de certains restaurants. Un magasin à la ferme, pour moi, c’est la meilleure façon de promouvoir son produit et c’est aussi une top qualité quand c’est local. Sans compter que c’est également le meilleur contact qu’on peut avoir avec le consommateur », conclut Vincent Brogniet, visiblement ravi de ce lien social qui subsiste entre lui et ses clients, amateurs de produits locaux de qualité.

Notre sélection vidéo