Un Belge avoue au ministre Philippe Goffin, en direct depuis une «zone rouge», qu’il ne fera pas de quarantaine: «Ce n’est pas correct» (vidéo)

Vidéo
Un Belge avoue au ministre Philippe Goffin, en direct depuis une «zone rouge», qu’il ne fera pas de quarantaine: «Ce n’est pas correct» (vidéo)

Invité à témoigner dans l’émission « C’est pas tous les jours dimanche », un touriste Belge qui passe actuellement ses vacances à Lanzarote, une île de l’archipel des Canaries classée en « zone rouge », a avoué au ministre des Affaires Étrangères, Philippe Goffin, qu’il n’appliquera pas la quatorzaine obligatoire. « Parce que j’ai un travail qui m’attend », a-t-il expliqué à Christophe Deborsu.

« Il y a peut-être quatre jours, j’ai appelé les Affaire étrangères pour savoir si j’étais dans une zone rouge, ou pas. Et non, j’étais en zone orange », affirme-t-il. « Le test, je le ferai, il n’y a pas de soucis. Mais s’il est négatif, je ne vois pas pourquoi je ferai une quarantaine ».

Un risque d’être porteur du virus

« Ce qui est un problème, c’est le comportement des gens et pas seulement l’endroit où l’on va. L’est des Canaries a un taux de pourcentage positif important donc si l’on revient sans rien faire, il y a un risque d’être porteur du virus », a répondu Yves Van Laethem.

Une contrainte nécessaire

De son côté, le ministre Philippe Goffin a rappelé l’importance d’appliquer la quarantaine pour protéger « sa famille, ses collègues et ses amis » : « On se rend compte que c’est contraignant pour les personnes qui veulent partir en vacances, pour les agences de voyages. Ces règles sont fixées pour faire en sorte que chez nous, le virus ne se propage pas trop vite. J’entends Monsieur qui dit qu’il ne pratiquera pas la quarantaine, ce n’est pas correct ».

Notre sélection vidéo