Abonnez-vous à -50%

Il essaie d’étouffer sa petite amie avec un sac en plastique en imitant Voldemort: il écope de 11 ans et demi de prison pour tentative de meurtre

Il essaie d’étouffer sa petite amie avec un sac en plastique en imitant Voldemort: il écope de 11 ans et demi de prison pour tentative de meurtre
Wiltshire Police

Au Royaume-Uni, un homme déséquilibré a écopé de 11 ans et demi de prison pour avoir tenté de tuer sa petite amie. Nu, Edward Rudd, 37 ans, aurait utilisé un sac en plastique et un oreiller pour l’empêcher de respirer, tout en imitant Voldemort, avec des propos sans aucun sens, basés sur le latin. Il a affirmé que le tout était en fait une farce et une habitude qu’ils avaient développée suite à des problèmes de couple.

Cara Bryant, décédée pour des causes indépendantes des faits, avait, le 11 décembre, filmé les événements. Rudd, se serait introduit dans la chambre de la jeune femme, avant de lui braquer la lampe torche de son téléphone dessus. Il lui a alors diffusé une vidéo de leur dispute de la veille ce à quoi Cara Bryant a réagi par ce qu’il a qualifié de « pleurnicheries ». C’est alors que le Britannique a imité une voix aiguë, inspirée de Voldemort, l’ennemi de Harry Potter.

Le suspect a tenté de minimiser les faits, expliquant que le sac n’était pas réellement serré, mais l’enregistrement vidéo de Cara démontre l’inverse. Sur celui-ci, on entend la jeune femme l’implorer de la laisser tranquille. Sentant qu’il est allé trop loin, Rudd se met alors à lui dire « Je t’aime » et à appeler la victime « bébé ». Mais elle a appelé la police qui a procédé à l’interpellation du Britannique, qui a continué à clamer qu’il n’avait pas tenté de la tuer.

De la pure vengeance ?

Le procureur Rob Welling a toutefois accusé Rudd du meurtre de sa partenaire, qu’il savait fragile physiquement et mentalement : « Vous étiez en colère parce qu’une autre de vos relations échouait et vous alliez la faire payer, n’est-ce pas ? C’était de la pure vengeance. Vous avez alors joué une mascarade pour essayer de faire croire que vous étiez sous influence. Le 11 décembre, elle a dit à la police ‘Il essaie de me tuer’, et elle avait raison. »

Rudd, qui n’avait pas de domicile fixe, a été emprisonné pendant 11 ans et six mois après avoir été reconnu coupable de tentative de meurtre. Il a ensuite été condamné à neuf mois, pour possession d’un spray au poivre, ce qu’il a reconnu. Les peines doivent être exécutées simultanément.

Notre sélection vidéo