«La sagesse de la pieuvre»: notre dernier coup de coeur Netflix

«
La sagesse de la pieuvre
» est un vrai condensé d'émotions.
« La sagesse de la pieuvre » est un vrai condensé d'émotions. - DR

Si vous ne savez pas quoi regarder parmi toutes les nouveautés de la rentrée, sur Netflix : on vous conseille vivement « La sagesse de la pieuvre », sorti lundi dernier.

C’est l’histoire inattendue et pleine de poésie d’un réalisateur qui cherche un sens à sa vie, et nous ouvre les portes d’un autre monde : celui des forêts de kelp d’Afrique du Sud, où, sous le chaos des vagues, il va nouer une délicate amitié avec l’une des créatures les plus intelligentes au monde.

Plongée donc dans les profondeurs de l’un des lieux les plus sauvages et les plus effrayants de la planète, sans bouteille ni combinaison (« Pour entrer vraiment en contact avec le milieu, sans barrière » confie l’intéressé). Un lieu méconnu d’une richesse insoupçonnée. Vous vous glisserez dans un premier temps au travers d’un merveilleux bal de méduses, avant de faire plus ample connaissance avec l’as subaquatique du camouflage.

« Il m’a fallu près de dix ans pour réaliser ce projet, bien que l’histoire principale soit le fruit d’une année intense que j’ai eu le privilège de vivre avec cette étonnante pieuvre », explique le cinéaste Craig Foster, également co-fondateur du Sea Change Project, un collectif de plongeurs visant à préserver la Grande forêt sous-marine africaine.

Entre suspense et moments de complicité d’une infinie tendresse, ce film documentaire d’une beauté folle est de ceux qui donnent instantanément le sourire. Et de vous tirer, peut-être, l’une ou l’autre petite larme…