Abonnez-vous pour 1€

Bilan parfait pour le Sporting de Charleroi, premier succès pour Kompany, le Standard coince: ce qu’il faut retenir de la 5e journée en D1A (vidéos)

Vidéos
Photo News
Photo News

Le Sporting de Charleroi s’envole

Chaque semaine qui passe, le Sporting de Charleroi (15 sur 15 après sa victoire 0-2 à Zulte Waregem) force un peu plus l’admiration. Les supporters en rêvent mais les Zèbres gardent sagement les pieds sur terre, sachant que la route est encore longue, et semée d’embûches. En attendant, ils battent ou égalent tous leurs records. Grâce à leur victoire dimanche soir à Zulte Waregem (0-2, Rezaei et Nicholson), ils signent une cinquième victoire consécutive. Comme ils l’avaient déjà fait en 2017 pour commencer la saison… Neuf buts marqués, un seul encaissé et un bilan parfait, les Carolos marchent sur l’eau.

Première victoire de Kompany

C’était un beau week-end pour les Sporting, Anderlecht – privé de Michel Vlap (positif au coronavirus) fêtant pour sa part la première victoire de Vincent Kompany comme T1 officiel (2-0 face au Cercle de Bruges). Un succès convaincant, avec les retours réussis de Lokonga, Vranjes, Bakkali, Verschaeren, et le premier but de Nmecha. Les Mauves ont profité du retour de leurs supporters pour se faire plaisir et se placent dans la roue de Bruges et du Standard. S’il y a encore pas mal de boulot à effectuer du côté de Neerpede, les choses se mettent doucement en place. De bon augure pour la suite ? Les Bruxellois devront enchaîner, samedi prochain, à Waasland-Beveren.

Le Standard grimace

Les Rouches, en revanche, ont concédé leur première défaite (1-0 à Louvain), perdant en outre Maxime Lestienne (blessé pour plusieurs semaines) et Nicolas Gavory (exclu). Seule vraie bonne nouvelle : le retour tonitruant de Mehdi Carcela, qui a sans doute convaincu (en 10 minutes !) son coach de miser désormais sur lui… À commencer par le match en Europe contre Bala Town ? Affaire à suivre. Le Standard, qui n’a pas fait le plein de confiance, aborde une semaine importante avec le match contre les Gallois jeudi et Courtrai dimanche.

Eupen rit, Bölöni pleure

Le match d’ouverture de la cinquième journée du championnat de Belgique, joué devant un public (limité) pour la première fois de la saison, a permis à Eupen de décrocher vendredi sa première victoire au détriment de Gand (2-1). Smail Prevljak (35e, 1-0) et Jens Cools (53e, 2-0) ont permis aux Pandas (6 points) de se hisser en 9e position. Malgré un but de Sven Kums (62e, 2-1), Gand, qui a joué à dix suite à l’exclusion de Michael Ngadeu-Ngadjui (74e), reste 15e (3 points). Un bilan insatisfaisant puisque la direction des Buffalos a décidé de se séparer de Laszlo Bölöni, l’entraîneur roumain, qui ne sera resté que 25 jours à la tête de l’équipe première.

Genk n’y arrive pas

Le Beerschot continue sur sa lancée de la montée en D1A en signant une quatrième victoire en cinq journées. Ce lundi, les Anversois ont écarté une triste formation du Racing Genk (5-2), qui végète toujours dans le ventre mou du classement. Une situation délicate qui pourrait peut-être coûter la place de Hannes Wolf, le T1 limbourgeois. De son côté, le FC Bruges, tenant du titre, s’est offert une éclatante victoire contre Waasland-Beveren (4-1). Un premier succès à domicile pour les Blauw en Zwart qui doit définitivement lancer la saison des hommes de Philippe Clement, grands favoris à leur propre succession.

L’improbable loupé de Vranckx (Malines)

Le FC Malines s’est incliné à domicile face à Ostende. Cette défaite aurait pu être évitée si Aster Vranckx n’avait pas « craqué » devant le but adverse. Seul face aux cages, le joueur de Malines n’avait qu’à pousser le ballon au fond des filets mais il a complètement raté sa frappe, s’est emmêlé les pinceaux et a offert le raté de l’année en vidéo. Un sale moment pour le jeune joueur, promis malgré cette mésaventure à un bel avenir.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo