Abonnez-vous pour 1€

Anderlecht retrouve peu à peu l’équilibre: en cinq journées, les Mauves n’ont jamais présenté deux fois le même onze de base!

Vidéo
Belga
Belga

De l’enfer au paradis et du paradis à l’enfer. Du statut de titulaire à celui de réserviste voire de simple spectateur en tribune. Et inversement. Sous Vincent Kompany, les Anderlechtois savent que, du jour au lendemain, tout peut basculer. Le frais émoulu coach des Mauves a eu l’intelligence d’écouter les conseils qui lui ont été prodigués à Neerpede, ces dernières semaines. « Vince the Prince » a enfin accepté des compromis par rapport au football « guardiolesque » dont il rêve. Mieux vaut tard que jamais, diront certains, tandis que d’autres estimeront qu’il s’est déjugé. Il n’empêche que ses choix furent gagnants contre le Cercle Bruges, avec des prestations très réussies de Lokonga et Vranjes. Sans oublier, bien sûr, la confirmation de l’importance d’Adrien Trebel, un autre ex-banni de longue date, ainsi que la joyeuse entrée de Nmecha au parc Astrid. Kompany semble même avoir écouté les supporters, dimanche, en faisant monter Yari Verchaeren pour le dernier quart d’heure.

►► Quel onze de base ce samedi à Beveren ? Notre analyse.

►► Pourquoi Vincent Kompany aspire à pouvoir se reposer sur une épine dorsale.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo