Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: la Wallonie subsidie à hauteur de 2.500 euros par mois les centres de testing

Coronavirus: la Wallonie subsidie à hauteur de 2.500 euros par mois les centres de testing
ISOPIX

Ces montants, complémentaires à ceux du Fédéral pour l’achat du matériel et les forfaits des actes médicaux, sont avant tout destinés à aider ces centres et leurs antennes à faire face aux frais administratifs et aux frais divers.

Un coordinateur général de ces 37 centres a par ailleurs été désigné pour améliorer le dispatching en cas notamment de problèmes de saturation. Il débutera sa mission à la fin du mois de septembre.

« Nous travaillons avec le Fédéral, les autres régions et les cercles de médecines pour trouver des solutions dans les meilleurs délais » afin d’éviter la saturation de ces centres, a poursuivi la ministre Morreale (PS). Deux réunions doivent encore avoir lieu cette semaine afin d’améliorer le dispositif, a-t-elle assuré.

Notre sélection vidéo