Abonnez-vous à -50%

Un Belge sauve sa sœur séquestrée en Espagne

La police a été efficace.
La police a été efficace. - DR

La victime a été libérée grâce au fait qu’elle a pu appeler son frère qui se trouvait en Belgique. Ce dernier a donné l’alarme. La jeune femme a profité d’une minute d’inattention de son partenaire pour l’appeler. Le frère a ensuite téléphoné à la police belge pour lui signaler que sa sœur avait été enlevée par son partenaire.

À partir de ce moment, tous les mécanismes internationaux de coopération policière ont été activés. L’avis est parvenu au Centre de services opérationnels (COS) du commandement de la Garde civile de Malaga qui a coordonné le travail de localisation et de sauvetage de la jeune femme. Les enquêteurs savaient que la victime se trouvait à Mijas. Ils avaient une zone, mais pas d’endroit précis : ils savaient que c’était dans une partie de Las Lagunas, à l’intérieur des terres, à environ cinq ou six kilomètres de la côte.

Déploiement en urgence

Dans les heures qui ont suivi, les agents de la caserne de Mijas se sont consacrés à fouiller la zone pour tenter de localiser l’adresse. Les voisins ont assisté au déploiement de la police, qui s’est fait dans l’urgence compte tenu de la nature de la situation. Le frère de la victime avait indiqué que le suspect consommait beaucoup de drogues et pouvait souffrir d’une maladie mentale. La maison a finalement été localisée. La fille se trouvait à l’intérieur. Elle avait des ecchymoses un peu partout sur le corps, selon les sources consultées. Même si elle n’était pas liée, elle ne pouvait apparemment pas sortir parce que son petit ami l’avait menacée.

Le jeune homme a déjà mis à la disposition de l’autorité judiciaire.

Notre sélection vidéo