Abonnez-vous pour 1€

Viols: une plainte sur trois classée sans suite en 2019

Attention, les parquets ne peuvent pas faire n’importe quoi. Pour classer sans suite, il faut un motif.
Attention, les parquets ne peuvent pas faire n’importe quoi. Pour classer sans suite, il faut un motif. - D.R.

Sur les 3 dernières années (2017-2018-2019), les différents parquets du pays ont réceptionné un total de 13.056 affaires de viol. Et sur ce total, 5.871 ont été classées sans suite. Ce qui signifie que dans 45 % des plaintes, il n’y a pas de procès et donc, pas de sanction envers l’auteur.

En analysant les chiffres année après année, on s’aperçoit que ces classements sans suite diminuent. On est ainsi passé d’un taux de classement sans suite de 55 % en 2017 à 30 % en 2019. Faut-il y voir un effet #MeToo, suite au scandale de l’affaire Weinstein (octobre 2017) ? Les parquets sont-ils davantage sensibles aux plaintes pour viol ?

>>> Un dossier complet à lire dans nos éditions digitales.