Un Belge sur 3 ne met pas assez d’argent de côté

Un Belge sur 3 ne met pas assez d’argent de côté
Photo News

L’épargne est inscrite dans l’ADN des Belges. D’après le sondage représentatif réalisé par la banque Santander Consumer Bank, presque neuf Belges sur 10 (86 %) possèdent un ou plusieurs comptes d’épargne. Les derniers chiffres de la Banque Nationale révèlent que le montant total de l’épargne des Belges s’élève à plus de 289,46 milliards d’euros. Et nous restons fidèles à nos bonnes habitudes, même en cette période difficile. Presque six personnes interrogées sur 10 (56 %) déclarent même épargner de manière structurée, par exemple en effectuant un versement mensuel. Presque quatre Belges sur 10 (38 %) ont même un ordre permanent qui prévoit, par exemple, le versement automatique d’un montant fixe chaque semaine ou chaque mois.

Mais plus d’un Belge sur trois (39 %) souhaiterait pouvoir épargner encore plus. Et 34 % affirment même être frustrés de ne pas y arriver. Par ailleurs, le livret d’épargne ne rapporte plus que très peu en raison du faible taux d’intérêt ce qui en préoccupe certains (24 %) et est même démotivant. Remarque : ce sont surtout les Flamands qui veulent augmenter le montant de leur épargne (49 %). Les francophones s’en préoccupent moins (26 %) d’après l’enquête de Santander Consumer Bank.

Taux d’intérêt

Autre aspect étonnant : un peu moins de la moitié des personnes interrogées (46 %) s’inquiète du montant – ou justement de l’absence de rendement – de leur compte d’épargne. Mais : quatre sur dix (39 %) n’ont pas la moindre idée du taux d’intérêt en vigueur sur ce compte. À peine deux Belges sur 10 (20 %) connaissent avec précision le montant de ce rendement.

Par conséquent, il n’est pas tout à fait étonnant que presque la moitié des sondés (47 %) n’ait encore jamais comparé les taux d’intérêt des différentes banques. En outre, 13 % d’entre eux ont effectué cet exercice il y a plus de cinq ans. Pour info : le taux d’intérêt le plus fréquemment cité parmi les personnes interrogées s’élève à 0,2 % à peine, le taux d’intérêt moyen s’établit à 0,56 %.

M.SP.