Abonnez-vous à -50%

Fauché par un pick-up à Herseaux, Christophe est toujours dans un état préoccupant: «Mes enfants ne retrouveront plus leur papa d’avant»

C’est un long combat qui attend désormais la famille de Christophe Plouvier (au centre).
C’est un long combat qui attend désormais la famille de Christophe Plouvier (au centre). - Com

La vie de la famille Plouvier n’est plus la même depuis ce tragique vendredi 11 septembre. Alors qu’ils s’apprêtaient à partir en week-end en famille, Christophe et Sandie Plouvier, originaires de Wattrelos, faisaient quelques petites courses dans le quartier d’Herseaux-Gare. « J’étais chez le boucher et mon mari chez le boulanger. Il était parti chercher des gâteaux pour sa maman qui se trouve dans une maison de repos à Dottignies. Puis, on allait sur Mouscron chercher notre fils et on partait directement », explique Sandie Plouvier.

Alors qu’elle était dans la file, attendant son tour, elle n’imaginait pas que, quelques mètres plus loin, un drame terrible venait de se produire. « Je suis sortie et j’ai vu de l’agitation. Rapidement, j’ai compris que c’était mon mari, mais je ne savais pas vraiment ce qui s’était passé. » Christophe Plouvier sortait de la boulangerie et s’apprêtait à regagner son véhicule. Il le contourne et au moment où il se trouve près de la portière conducteur, côté voirie, il sera happé par un pick-up américain. « Il a été projeté et est passé, malgré son mètre 85 et sa carrure, à travers une toute petite vitre à l’arrière du Renault Kangoo », précise son épouse.

L’homme de 44 ans a été hospitalisé dans un état grave : fractures aux bras, aux jambes. « Il est cassé de partout. Il a été opéré quatre fois ce week-end », poursuit Sandie. Dimanche, le conducteur du pick-up était interpellé. Il a avoué être sous l’emprise de l’alcool au moment des faits.

« Les médecins disaient qu’il resterait paralysé à partir du cou jusqu’aux jambes » : Sandie nous raconte le calvaire de Christophe, dont l’état reste préoccupant.

La mère de famille est en colère : « Mes enfants ne récupéreront pas leur papa tel qu’il était avant l’accident ».

Notre sélection vidéo