Abonnez-vous à -50%

Le Maroc sous le choc: Adnane, un jeune garçon de 11 ans, kidnappé, violé puis tué par son voisin de 24 ans, les habitants demandent la peine de mort

Le Maroc sous le choc: Adnane, un jeune garçon de 11 ans, kidnappé, violé puis tué par son voisin de 24 ans, les habitants demandent la peine de mort
Twitter

Cette tragique histoire a bouleversé le Maroc. Adnane Bouchouf, un jeune garçon de 11 ans, a été kidnappé, violé puis tué par l’un de ses voisins, âgé d’une vingtaine d’années.

C’est le lundi 7 septembre que le jeune Adnane a disparu, à Tanger. Alors qu’il se rendait seul à la pharmacie, il n’est jamais rentré chez lui et n’a plus donné signe de vie. Le lendemain de sa disparition, la police a visionné des images tirées d’une caméra de vidéosurveillance, le montrant en train de discuter avec un homme puis disparaître du champ de la caméra.

En menant son enquête, la police a fini par s’intéresser à un suspect, un homme de 24 ans qui vivait tout près du domicile d’Adnane et ses parents. Il a été arrêté samedi dernier et a directement avoué qu’il avait kidnappé l’enfant, violé puis tué. Il a ensuite enterré son corps dans un jardin. Les trois colocataires du coupable risquent eux aussi des peines de prison, allant de deux mois à quatre ans, pour ne pas avoir prévenu la police. Quant au criminel, il risque la peine de mort. Cependant, elle n’a plus été appliquée depuis 1993 et s’est plutôt transformée en réclusion à perpétuité. Mais l’opinion publique reste formelle et veut condamner cet homme à la peine de mort.

À Tanger, les habitants sont sous le choc. Ils sont descendus dans les rues et ont signé une pétition pour que le coupable soit tué.