Emilie Dupuis pour le Télévie: «J’ai vécu une aventure humaine très émouvante»

Emilie Dupuis pour le Télévie: «J’ai vécu une aventure humaine très émouvante»
© Patrick Coppens

C’est parti pour le Télévie ! Le compteur est lancé et, pour démarrer ce week-end, RTL diffuse, ce vendredi, un formidable reportage plein d’espoir, « Un sommet pour la vie ». On y suit des personnes qui ont été atteintes par le cancer et qui se sont lancées dans un pari un peu fou : partir à l’ascension du plus haut sommet de l’île de La Réunion, le piton des Neiges, à 3000 mètres d’altitude. Sur place, elles ont été rejointes par Emilie Dupuis, marraine du projet.

« J’ai tourné ce reportage il y a un peu moins d’un an », nous confie Emilie, aujourd’hui sur le point d’accoucher. « J’ai rejoint sur place huit personnes en rémission. L’idée pour les participants, c’est de se prouver qu’après la maladie, il y a moyen de reprendre une activité sportive et surtout de se prouver qu’ils sont en vie. Leur asbl s’appelle d’ailleurs EnVie. C’était vraiment un défi très intense. Moi qui suis sportive, je pensais que ce serait facile. Eh bien non. Ce n’est pas pour rien qu’ils se sont entraînés durant un an et demi. Ces huit participants ont connu beaucoup de difficultés durant ce déplacement, que ce soit l’éloignement avec la famille ou physiquement, car ils ont encore des séquelles de la maladie. Mais avec ce reportage, on apprend que le sport est vraiment essentiel pour des personnes en rémission. Ça permet de leur donner un second souffle. »

Une leçon de vie

Un périple qui, on s’en doute, a aussi été très fort en émotions. « Malheureusement, des personnes qui souhaitaient participer n’étaient plus là, elles avaient été emportées par le cancer. On leur a rendu hommage sur place. C’était une aventure humaine à la fois très riche et très émouvante. » L’émission se penchera en particulier sur trois personnes.

« Il y a Marie, une jeune fille qui a mon âge, 35 ans, que j’avais rencontrée lors d’un Télévie. Elle a été atteinte d’un cancer du sein avec des effets secondaires très, très lourds lors des chimios et qui, aujourd’hui, malheureusement, en paie encore les conséquences. Il y a également deux jeunes mamans. Je m’identifie forcément à ce qu’elles ont vécu. J’ai appris beaucoup de choses à leurs côtés. Pour elles, cette expédition est l’occasion de montrer à leurs enfants ce dont elles sont capables. Montrer comment elles se sont battues et laisser ce souvenir si un jour, elles ne devaient plus être là. Il y a énormément d’humanité dans ce reportage. On voit les différentes facettes de la maladie vécues par différentes personnes. Et on se rend compte que chaque histoire est très différente. C’est aussi une leçon de vie de voir comment des personnes peuvent se battre pour se relever après un cancer. Se dire qu’il y a une vie après la maladie. »

Pour Emilie Dupuis, qui ne participera pas samedi à la grande journée du Télévie pour cause de congé de (pré)maternité, cette émission est aussi sa façon à elle d’apporter sa pierre à l’édifice de la lutte contre le cancer, elle qui a toujours été très active sur ce plan, notamment en jouant aussi dans la pièce du Télévie.

« Un sommet pour la vie », dès 19h50, RTL-TVI

Notre sélection vidéo