Abonnez-vous à -50%

Etudes de médecine: le taux de réussite atteint 16,62% pour l’épreuve de septembre

prétexte
prétexte - DPA

Au total, 3.511 inscriptions avaient été enregistrées pour cette épreuve de septembre et 3.003 candidats l’ont présentée et ont fait l’objet d’une délibération. Parmi eux, 2.774 candidates et candidats présentaient une seconde fois l’examen après l’avoir passé en aout. Globalement, un peu plus de 4.200 jeunes ont ainsi présenté au moins une des deux épreuves de cette année.

Après cette seconde épreuve de septembre, c’est un total de 1.286 candidates et candidats qui ont été proclamés lauréats par le Jury, en vue de l’année académique 2020-2021, en tenant compte des 787 personnes ayant réussi en aout.

Les résultats individuels détaillés peuvent être consultés en ligne par les candidates et candidats via leur compte personnel sécurisé, dès ce samedi 19 septembre. Cet accès en ligne leur permet également de télécharger l’attestation de réussite nécessaire à l’inscription en médecine ou en dentisterie.

L’évaluation portait sur quatre matières scientifiques (chimie, biologie, physique, mathématiques), d’une part, et sur 4 matières relatives à la communication et à l’analyse critique de l’information (raisonnement, communication, éthique, empathie). Pour réussir, il fallait obtenir une moyenne d’au moins 10/20 pour chacune des deux parties et un minimum de 8/20 pour chacune des huit matières.

Pour la dentisterie, étant donné que le nombre de candidats non-résidents satisfaisant aux critères de réussite était supérieur à 30% des réussites, il a été nécessaire de procéder au classement prévu pour respecter le contingentement fixé par le législateur pour cette filière. A la suite de ce classement, 15 lauréats non-résidents ont été retenus pour la dentisterie; ils recevront leur attestation de réussite.

Malgré la crise du coronavirus, qui a fortement perturbé l’enseignement secondaire dès le mois de mars, «de nombreux élèves ont maintenu leurs efforts avec l’objectif de réussir l’examen d’entrée en médecine et dentisterie», salue Laurent Despy, administrateur de l’Ares, qui se réjouit que les deux épreuves de cette année aient pu se dérouler correctement malgré le contexte sanitaire.

Notre sélection vidéo