Abonnez-vous à -50%

«Qui doit redoubler de prudence à ce carrefour?»: voici les 20 questions que les étudiants ratent lors du permis de conduire théorique

«Qui doit redoubler de prudence à ce carrefour?»: voici les 20 questions que les étudiants ratent lors du permis de conduire théorique

1. Qui doit redoubler de prudence à ce carrefour ?

A. Uniquement les conducteurs venant de gauche.

B. Tous les conducteurs venant de gauche ou de droite.

C. Uniquement les conducteurs venant de droite.

Bonne réponse B. A et C incorrects. Tout conducteur qui s’engage dans un carrefour doit redoubler de prudence, qu’il vienne de gauche ou de droite.

>>>Voici l’ensemble 20 questions que les étudiants ratent lors du permis de conduire théorique  : cliquez ICI pour jouer !

« Il faut bien analyser tous les mots et les éléments d’une question. Ils ont leur importance. Si l’intitulé précise que l’on est en Flandre, cette indication a une raison d’être, même chose avec « agglomération », « autoroute » ou le jour du mois. Bien souvent, la réponse est déjà dans la question. Cela dit, il ne faut pas répondre trop vite et tenir compte de tous les éléments apparaissant sur l’image », explique David Barattucci. Il reconnaît toutefois que des éléments peuvent perturber, comme la présence d’un piéton, alors qu’ils n’ont aucun lien avec le thème de la question. « À l’examen, le candidat dispose d’assez de secondes pour répondre. N’oublions pas qu’une fois sur la route, il aura dix fois moins de temps pour réagir », souligne le spécialiste du permis de conduire.

>>>Vous passez votre permis de conduire cet été : voici les 50 questions !

Potasser le code

« Beaucoup de personnes se trompent sur les distances de freinage. Elles n’étudient pas la règle, pensant que ce n’est pas lié directement au code de la route. Pourtant, elle est régulièrement posée à l’examen. Idem pour les questions techniques relatives au véhicule, par exemple la pollution », souligne notre interlocuteur. Et de prévenir que ces 400 questions ne dispensent pas de bosser, au préalable, le code, sinon la matière ne sera pas correctement assimilée et cela risque de coincer au pratique.

À propos de pratique, il peut être bon de prendre quelques heures de conduite sur la route, si on échoue plusieurs fois de suite à la théorie. « Le candidat mis en situation comprend alors mieux les aspects théoriques. La loi autorise à rouler avec un moniteur même si on n’a pas le théorique. Nous avons observé que cela permettait de débloquer la situation », note David Barattucci.

Notre sélection vidéo