Abonnez-vous à -50%

Coronavirus: l’Italie impose un dépistage aux voyageurs venus de France

Coronavirus: l’Italie impose un dépistage aux voyageurs venus de France
Photonews

La situation sanitaire en Europe « ne doit pas être sous-estimée », a expliqué sur Facebook le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, qui appelle à une « grande prudence ». « Actuellement, l’Italie s’en sort mieux que d’autres pays mais nous devons rester vigilants afin de ne pas compromettre les efforts réalisés jusqu’à présent. »

La Botte a en effet été touchée de plein fouet au début de la pandémie, au mois de mars. En mai, la courbe des infections était enfin sous contrôle mais le taux de contamination repart doucement à la hausse depuis la mi-juillet. Après la saison estivale qui attire de nombreux touristes, la rentrée scolaire fait également craindre une deuxième vague d’infections.

Selon les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), l’Italie comptabilisait 34 contaminations pour 100.000 habitants au cours des deux dernières semaines. Premier pays européen en nombre de cas positifs, l’Espagne recensait pour sa part 300,5 malades pour 100.000 habitants. La France, où plus de 10.000 nouvelles infections ont été recensées en 24 heures, enregistre quant à elle 192,5 cas pour 100.000 habitants et l’Allemagne 25,9.

Notre sélection vidéo